L’archidiocèse de Lomé a un nouvel archevêque

0
538
archevêque
Mgr Nicodème Anani Barrigah-Bénissan précédé de Mgr Denis Komivi Amuzu-Dzakpah

Monseigneur Nicodème Anani Barrigah-Bénissan est devenu, ce samedi 11 janvier à la Cathédrale Sacré Cœur de Jésus, le nouvel archevêque métropolitain de Lomé. L’évêque-administrateur d’Atakpamé succède en ce jour à Mgr Denis Komivi Amuzu-Dzakpah. Celui-ci avait démissionné du gouvernement pastoral de l’archidiocèse de Lomé, le 23 novembre 2019.

La messe d’intronisation du nouvel archevêque de Lomé s’est déroulée en présence du chef de l’État Faure Gnassingbé. Également présents, des présidents des institutions de la République; ainsi que de nombreuses personnalités de marque.

À 56 ans, Nicodème Anani Barrigah-Bénissan, est ainsi chargé d’une nouvelle mission. Selon ce dernier, « ma mission sera celle d’un pasteur au service de son troupeau ». Sa devise épiscopale reprend d’ailleurs les paroles de Jésus dans l’Évangile de Jean (17, 20) : « Que tous soient un », « Ut unum sint ».

De nombreux fidèles chrétiens assistent à la messe d’intronisation

C’est également dans cet esprit d’unité que de nombreux fidèles chrétiens ont fait le déplacement au sein de la cathédrale de Lomé. Beaucoup d’entre eux sont venus témoigner leur joie et leur soutien quant à cette nouvelle nomination.

Le nouveau prélat, musicien, et diplomate aura quand même cumulé de nombreuses années d’expérience avant d’arriver au poste d’archevêque. Désormais constitué, le nouveau pasteur de la famille catholique de Lomé va s’atteler à ses projets au sein de l’archidiocèse de Lomé

 

Clément Gado

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatre × trois =