Au Africa CEO Forum, le président de la République présente le PND aux investisseurs

0
1086

Le président Faure Gnassingbé a présenté lundi à Kigali au Rwanda le Plan national de développement (PND, 2018-2022) lors d’un panel de haut niveau. Dans son mot introductif, le Chef de l’Etat est revenu sur les atouts de son pays en matière de réforme économique et l’amélioration du climat des affaires. La rencontre est organisée en marge d’Africa CEO Forum, un rendez-vous annuel de référence du secteur privé africain.

Le Forum de Kigali vise à accélérer le processus de la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA), et à réfléchir aux moyens de le concrétiser : comment alléger les procédures administratives, accélérer la construction d’infrastructures, protéger les intérêts et les industries de chaque pays.

Pour le Directeur régional pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale de IFC, M. Aliou Maiga, l’un des panélistes, le Togo est petit en superficie mais qui dispose d’un atout majeur en termes de transport logistique à travers son port en eau profonde qui le classe 1er en Afrique de l’Ouest.

« Le Togo est une plateforme qui permet d’importer des produits du monde vers lui mais aussi et surtout d’exporter vers toute l’Afrique », a déclaré Gregory Krief, DG de MSC
De son côté, Frédéric Dovi-Akué CEO de Do-pharma vantera les énormes opportunités du Togo en terme de desserte des pays de l’Afrique de l’Ouest et du centre pour leurs produits. Les facilités que le pays offre aussi aux industries de fabrication dans la la zone franche ont été aussi abordées.
Lors de la rencontre, les ministres des finances, Sani Yaya et de l’économie numérique, Cina Lawson ont aussi intervenu en détails sur différents points du PND.

Tour à tour, ils ont exposé et expliqué les objectifs visés ainsi que les ambitions du PND autour des trois axes notamment, mettre en place un hub logistique d’excellence logistique et un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région, développer des pôles de transformation agricole, manufacturiers et d’industries extractives, puis consolider le développement social et renforcer les mécanismes d’inclusion.
Le PND se donne, pour ambition de générer plus de 500 000 emplois directs durables et décents à horizon 2022. A cet effet, les participants ont motivés et à toujours avoir à l’idée la quête de l’excellence, la culture du patriotisme et surtout la mise au service d du pays de leurs compétences.