Au Togo, les pharmaciens s’engagent pour une réforme du système sanitaire

0
339
pharmaciens
Photos de famille des pharmaciens à l'ouverture des journées

Ce mardi 05 novembre, ont été officiellement lancées, les 12e journées de l’ordre national des pharmaciens du Togo (ONPT). Jusqu’au 17 novembre prochain, ce sous-secteur de la santé ambitionne redéfinir le rôle du pharmacien dans la société. Occasion aussi pour ces professionnels de la santé de s’engager pour une réforme du système sanitaire au Togo.

Quelle est la place des acteurs de la pharmacie dans le système de santé; quand on estime à plus de 100.000, les togolais qui poussent chaque jour les portes des pharmacies du pays ? Question fondamentale au cœur des 12è journées de l’ordre national des pharmaciens du Togo.

Dans le cadre de ces journées, les pharmaciens du Togo se sont réunis autour du thème : ”réformes du système de santé au Togo : place du pharmacien”. Ce thème s’inscrit également dans l’atteinte des objectifs du PND et des ODD visant l’accès à des soins de qualité pour tous. En effet, la pharmacie togolaise veut contribuer au processus de transformation structurelle du système de santé togolais, en marche vers la couverture santé universelle.

L’engagement des pharmaciens togolais

pharmaciens
Dr Innocent Kpeto, président de l’ordre national des pharmaciens du Togo

A en croire le président de l’ordre national des pharmaciens du Togo, Dr Innocent Kpeto: « le Togo, à l’instar des autres pays de l’Afrique subsaharienne, doit s’engager dans la bataille pour une sécurité en matière d’accès équitable aux produits de santé et, contre les effets dramatiques des faux médicaments. (…) Les pharmaciens sont prêts à s’engager dans tous les domaines d’exercice ».

La cérémonie de lancement de ces journées a permis aux pharmaciens du Togo de présenter les nombreux atouts dont ils disposent. Il y a par exemple, la compétence scientifique des acteurs de ce sous-secteur. Une connaissance de l’historique médicamenteux. Les règles déontologiques qui régissent cet ordre. La proximité géographique avec les populations. La relation de confiance avec les patients qui, bien qu’existante, reste encore à bâtir.

Notons que l’édition 12 des journées de l’ONPT s’est ouverte en présence du ministre de la Santé, le Professeur Moustafa Mijiyawa. Plusieurs activités sont prévues lors de ces journées. Entre autres, une collecte de sang, des dons de matériels et des séances de sensibilisation.

Clément Gado

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

6 + 16 =