Avant les locales, le CAR réclame les réformes et un recensement électoral

0
1034

Une délégation du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) a rencontré lundi à Lomé le ministre de l’administration territoriale, Payadowa Boukpessi dans la perspective de l’organisation des élections locales cette année.

Dans un communiqué publié à l’issue des échanges avec le ministre, la formation de Me Yawovi Agboyibo demande au gouvernement de solder les reliquats de l’Accord politique globale (APG) et au président de la République de « faire surseoir à l’enclenchement de l’organisation des élections locales jusqu’à ce qu’il soit procédé à la réalisation des réformes en attente et à la mise à jour du fichier électoral »

« L a délégation du CAR a fait observer au Ministre de l’Administration Territoriale que e que le CAR s’étonne que le Gouvernement enclenche le processus l’organisation des élections locales avant que ne soient mises en œuvre les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorale prescrites par l’Accord politique global (APG) du 20 aout 2006 et la feuille de route de la CEDEAO du 31 juillet 201 8, en vue de sortir le pays de la crise politique et socio-économique qu’il traverse », indique le communiqué. La première formation politique à être reçue est le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR).

Dans un communiqué rendu public à l’issue des échanges, le parti de Me Yawovi Agboyibo demande au gouvernement de solder les reliquats de l’Accord politique globale (APG) et la feuille de route de la Cédéao et au président de la République de « faire surseoir à l’enclenchement de l’organisation des élections locales jusqu’à ce qu’il soit procédé à la réalisation des réformes en attente et à la mise à jour du fichier électoral »

« L a délégation du CAR a fait observer au Ministre de l’Administration Territoriale que e que le CAR s’étonne que le Gouvernement enclenche le processus l’organisation des élections locales avant que ne soient mises en œuvre les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorale prescrites par l’Accord politique global (APG) du 20 aout 2006 et la feuille de route de la CEDEAO du 31 juillet 201 8, en vue de sortir le pays de la crise politique et socio-économique qu’il traverse », indique le communiqué.