Bassar : des infrastructures socio-économiques inaugurées à Dimori

0
182

Le premier ministre, Komi Sélom Klassou  à procédé le jeudi  à la remise d’infrastructures socio-économiques aux populations de Dimori, un canton situé à 16 km de la préfecture de Bassar. Ces infrastructures sont entre autres : une Unité de Soins Périphériques (USP), un marché cantonal et une piste de 16 km reliant Dimori à Kalenga.

Ces ouvrages d’une valeur de 594 millions dont les travaux ont été réalisés par l’Agence Nationale d’Appui au Développement (ANADEB) sont construits dans le cadre du Programme d’Appui au Populations vulnérables(PAPV).

La nouvelle Unité de soins périphériques de Dimori est financée à hauteur de 120.000.000 de francs CFA et comprend un dispensaire, une maternité, un bloc de latrines, un appâtâme pour des séances de causerie, de sensibilisation et de vaccination et une clôture. Elle vient offrir des soins de qualité aux populations. Les populations pourront également exercer leurs activités marchandes dans un nouveau marché de type cantonal d’un coût de 130.000.000 de francs CFA. II est composé de huit (8) hangars  de 28 places chacun, de trois (3) magasins de stockage, d’un (1) forage photovoltaïque pour satisfaire les besoins en eau potable du marché, d’un bloc de latrines et la réhabilitation de deux (2) anciens hangars.

Le canton est aussi relié à d’autres localités par une piste rurale de 16 km dont la réhabilitation a coûté à l’Etat togolais 344.160.000 FCFA. Cette piste rurale Kalanga-Labanté- Dimori a été reprofilée, rechargée et compactée avec des fossés latéraux et divergents aménagés. Des ouvrages hydrauliques et d’assainissement (1250 m linéaire de caniveaux et 17 dalots toutes sections confondues).

Ce programme vise à favoriser la croissance l’économie plus inclusive avec pour mission d’assurer la coordination des actions qui visent la réalisation ou la réhabilitation rapide des infrastructures de base ainsi que des projets socio-économiques au profit des populations.

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

1 × deux =