Brevet de Technicien : 2128 candidats sont à la quête du sésame

0
325

L’examen du Brevet de technicien (BT) a démarré tôt ce 02 août sur toute l’étendue du territoire. 2128 candidats dont 252 filles sont enregistrés.

Les candidats sont des futurs diplômés entre autres en électronique, maintenance informatique, cuisine ou encore restauration. Le Brevet de technicien (BT), l’équivalent Professionnel du BAC, est un diplôme d’Etat de l’Enseignement du 3ème degré qui atteste d’une qualification professionnelle. Il porte mention d’une spécialité professionnelle et apporte une qualification plus précise et plus pointue dans un métier précis.

Déplacé sur le terrain pour constater le démarrage effectif des travaux, le ministre délégué chargé de l’enseignement technique, de l’artisanat, Kokou Eké Hodin a rappelé l’importance de ce diplôme. « On ne peut pas toujours attendre d’être employé. Il faut que déjà nos élèves intègrent dans leur mentalité que la manière la plus sûre d’avoir un emploi c’est de le créer. Nous espérons que tous ceux qui vont sortir puissent se faire intégrer ; ceux qui n’auront pas immédiatement de moyens pour pouvoir créer leur entreprise ont la possibilité d’aller en stage dans une entreprise », a détaillé l’émissaire du Gouvernement qui donnait le ton à cet examen ce mardi au centre d’écrit de Glidji à Aného.

Par ailleurs, à la différence du BAC des lycées techniques ou des lycées d’enseignement général, le Brevet de Technicien est, comme son nom l’indique, beaucoup plus technique, très orienté dans un domaine bien spécifique.