CHAMPIONNAT CULINAIRE: Démarrage de la phase éliminatoire

0
305
Les finalistes de l’étape d’Atakpamé

La phase éliminatoire de la 3ème édition du Championnat culinaire sur la gastronomie togolaise (CHACUGATO) a démarré dans la région des Plateaux. Après Kpalimé le 22 décembre 2021, c’est dans la ville  des 7 collines que les organisateurs ont posé leurs valises le 07 janvier dernier. A Atakpamé, une dizaine d’hommes et de femmes ont participé à la compétition, en préparant et en présentant différents mets locaux à un jury composé de professionnels, et présidé par le directeur régional de la culture, Kokou Monkli.

C’est par vague de 5 que les candidats se sont mis aux épreuves du CHACUGATO. Pendant une quarantaine de minutes, vêtus de vestes blanches, coiffés de toques et tabliers ceints à la taille, les 3 hommes et 11 femmes ont fait preuve de créativité pour proposer de délicieux plats composés à partir de poisson, de la viande, des légumes etc., et réalisés à base uniquement d’ingrédients locaux : wassawassa (faites à base de la farine d’igname), fonio, boussa (mélange d’ignames concassées avec arachides grillées et pilées), pâte accompagnée de sauce gombo ou de gboma, kodoro (sauce à base des feuilles de baobab), du haricot concassé, du pinon (pâte à base de la farine de manioc).

A l’issue des épreuves, c’est  Marie-Rose Kpema qui a eu la meilleure note. Elle a présenté du pinon dressé avec des coupes de tomates et d’oignons hachés, accompagné de la sauce gombo à l’huile rouge  garnie de la viande de bœuf et  du poisson.

« Je suis surprise d’avoir été primée à une compétition de ce niveau. Il ne me  reste plus qu’à bien me préparer pour relever le défi de la phase finale qui se tiendra à Lomé», a confié la lauréate de l’étape d’Atakpamé. Le concours se poursuit dans les autres régions avec l’étape de Sokodé dans la Centrale le 18 janvier prochain.

Valoriser le patrimoine culinaire togolais

Initié par l’Union des acteurs de la gastronomie  togolaise  (UAGT), le CHACUGATO a pour objectif  de promouvoir les saveurs togolaises à travers la valorisation de nos produits et de notre cuisine. Pour M.  Abdel Aziz Awesso, président fondateur de l’UAGT, il s’agit également de préparer la transition de la  gastronomie occidentale vers  la gastronomie togolaise.  « Le rêve de l’UAGT, c’est de renverser la tendance afin que dans nos restaurants, on retrouve 80 voire 90% des mets togolais contre 10% des mets occidentaux. C’est une manière d’encourager nos producteurs agricoles » a-t-il indiqué.  « Nous avons un patrimoine culinaire très riche et très diversifié. Nous rêvons de l’inscrire un jour au patrimoine immatériel de l’Unesco », a confié le chef cuisinier.

L’inscription au CHACUGATO est ouverte à tout passionné de la cuisine. La grande finale est prévue au cours du mois d’avril à l’hôtel du 02 Février, en présence de grands chefs venus du monde entier.

A propos de l’UAGT

Créée en 2013, l’Union des Acteurs de la Gastronomie Togolaise (UAGT) est une association regroupant plusieurs centaines de producteurs, de transformateurs agricoles, de chefs cuisiniers et de restaurateurs etc…, qui œuvre   activement pour la valorisation et la sauvegarde de la gastronomie togolaise sur le plan national,  et de sa promotion à l’échelle internationale.

Elle s’est engagée depuis sa création à promouvoir et à valoriser celui-ci, en fédérant les différents acteurs du secteur agricole autour de projets communs.  De fait, elle contribue à toutes les initiatives et participe aux différents évènements tendant à la promotion de la transformation des produits du terroir et  de la consommation locale, ainsi qu’à la sauvegarde de la cuisine togolaise.

L’UAGT est l’un des animateurs majeurs de la Journée mondiale du Tourisme, célébrée le 27 septembre chaque année, à travers l’exposition d’une bigarrure de mets. L’association est souvent sollicitée pour des foires et salons, dont la dernière a été la Foire Made In Togo, organisée en 2019 et au cours de laquelle, elle a présenté une exposition de mets du terroir.

Elle initie par ailleurs des séances de formation et de sensibilisation pour préparer les acteurs à la transition de la gastronomie occidentale à celle du Togo.

A l’international, l’UAGT est membre de l’African Chiefs Union (ACU) la faîtière panafricaine  des organisations de chefs cuisiniers et de restaurateurs. Elle participe chaque année à différentes compétitions culinaires internationales, notamment le  Festival HAAPI (Hospitality All African People Imbizo) et le WAFFEST (West Africa Food Festivals).

En 2018, elle a gagné le 3è prix du festival HAAPI organisé au Nigéria et un nouveau trophée en 2019 en Afrique du Sud. Elle a terminé  2è  au Festival WAFFEST à Accra en 2018. En 2019, l’UAGT s’y est adjugée un trophée et trois médailles.

Des membres de l’UAGT étaient présents du 15 au 22 avril dernier à Monrovia, au Liberia, où ils ont pris part à la compétition d’art culinaire West African Food Festival (WAFFEST). Au terme de la compétition,  le Togo a  été distingué.. Le pays a en effet remporté, au cours de ce festival qui a rassemblé onze pays, plusieurs prix dont 3 trophées et 6 médailles de reconnaissance.