Charles Kondji Agba : retour sur le parcours de l’homme

0
214

Professeur d’université et diplomate de renom, Charles Kondji Agba a eu un parcours riche et exceptionnel. Retour sur le parcours de ce grand homme politique qui a occupé plusieurs postes ministériels.

Le feu Charles Kondji Agba est né en 1948 à Kabou, un village situé dans la préfecture de Bassar.  Très brillant à l’école, il a fini son parcours scolaire pour devenir médecin vétérinaire. De 1990 à 1999, il a été ambassadeur togolais au Sénégal, au Cap-Vert, en France et dans l’Ordre de Malte. Aussi, fut-il représentant permanent du Togo auprès de l’UNESCO et de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

Plusieurs fois ministre

En juin 1999, le professeur Charles Kondji Agba est nommé au gouvernement en tant que ministre de la Santé ; ensuite au poste de ministre de l’Agriculture et de la Recherche le 5 juillet 2002, puis au poste de ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche le 29 juillet 2003. Le 20 juin 2005, il est promu au poste de ministre d’État à l’agriculture, à l’élevage et à la pêche.  En septembre 2006 ce féru de la politique a été nommé ministre d’État.

Agba a de nouveau été nommé au gouvernement en tant que ministre de la Santé en juin 2011, succédant à Komlan Mally. Il est resté à ce poste jusqu’à ce qu’il soit démis du gouvernement le 17 septembre 2013.

Un animal politique

Du Rassemblement du peuple togolais (RPT) à l’UNIR, le professeur Agba est resté très influent politiquement. Il fait partie des gens qui lançaient souvent des piques aux leaders de l’opposition. En Avril dernier lors de la célébration des 10 ans du Parti au pouvoir, UNIR, à Atakpamé, il disait ceci : « Quand vous gouvernez un pays, vous avez besoin d’une opposition responsable qui vous pousse à mieux faire (…) Mais nous nous rendons compte qu’ils ont abandonné ».

Cette dernière citation reste et restera la dernière sortie politique de Charles Kondji Agba, qui tenait jusqu’à sa mort, ce mercredi 13 juillet 2022, à l’âge de 74 ans, le bâton du délégué national des sages du parti UNIR.