Clap de fin des Caravanes tambour battant vers la COP 27 Togo

0
258

Démarrer depuis quelques semaines, les activités marquants l’initiative « Caravanes tambour battant vers la cop 27 Togo », et qui vise entre autres à mobiliser les communautés locales notamment les mouvements de jeunesse pour la justice climatique et exiger des gouvernements africains une mobilisation accrue lors de la COP27 pour répondre aux enjeux climatiques en Afrique ont été clôturé le samedi dernier à Sokodé.

Visant aussi à créer une chaine d’apprentissage inter- communautaire des bonnes pratiques d’adaptation au changement climatique et des solutions fondées sur la nature, la caravane organisée à Sokodé par l’ONG Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE), le Club des Verts et la Météo-Togo.

Cette activité a été marqué par une course populaire à travers la ville de Sokodé suivi d’une sensibilisation des populations sur les impacts changements climatiques, les enjeux de la préservation de l’environnement. La participation aux négociations climatiques a été aussi abordé.

« Notre Campagne nationale d’information et de sensibilisation sur les bonnes pratiques en termes d’initiative d’adaptation et d’atténuation aux effets des changements climatiques que nous avons démarré quelques semaines et qui a sillonné tout le pays à la rencontre de différentes couches sociaux et acteurs prend fin avec l’étape de Sokodé. Nous avons comme dans d’autres localité échanger avec les communautés locales sur les enjeux et défis liés au changement climatique et aussi recueilli leur plaidoyer », confie Marcelline ATTEGOUA, membre de l’équipe de la coordination de la caravane.

A l’occasion, les participants au rang desquels le secrétaire général de la préfecture de Tchaoudjo et le maire de Tchaoudjo 3 ont procédé à la mise en terre de plants.

De fait, ces caravanes organiser dans plusieurs pays africains visaient aussi à augmenter la pression citoyenne africaine sur leurs gouvernements nationaux et sur les négociations internationales lors de la COP27 pour une meilleure prise en compte de leurs réalités, priorités et aspirations des populations.

Ainsi, après l’étape de Sokodé, les organisations de la Société Civile Togolaise auront à faire une synthèse des aspirations des populations avec celles d’autres pays afin de présenter un plaidoyer commun à la COP 27 qui se déroulera en terre Egyptienne.

« Toutes les délégations des régions engagées se retrouveront en Égypte pour l’étape finale de la caravane. Ensemble, elles feront un parcours entre Le Caire et Sharm El Sheikh, où elles animeront une série de side events, participeront à la COY 17 et aux sessions publiques de la COP 27 afin d’enrichir les débats avec les solutions climatiques locales pour l’adaptation, les attentes des communautés quant au financement climatique, les pertes et dommages », indique la coordination de la Caravane.