Conseil de l’Entente : l’emploi des jeunes, une priorité !

0
510
emploi des jeunes
L'industrie culturelle peut être pourvoyeuse d'emplois pour les jeunes. Image d'illustration-PrésidenceTG

Les activités génératrices de revenus et créatrices d’emplois pour les jeunes et les femmes au sein du Conseil de l’Entente, sont passées au crible ce mercredi à Lomé. C’est une question de politique publique relative à la participation des jeunes et des femmes au développement.

Il ressort du rapport sur la stratégie de promotion de l’emploi des jeunes, que la participation des femmes au développement de leurs pays est entravée. Parmi les obstacles relevés, des questions liées à l’accès aux financements, à la protection sociale et l’appui à la création d’entreprises.

Ce rapport étudié à Lomé comprend trois axes stratégiques. Il s’agit du renforcement des capacités des jeunes et des femmes à l’auto emploi, la promotion de l’entrepreneuriat féminin, le partage des bonnes pratiques. Cette étude vise à disposer de statistiques pouvant permettre de mieux cerner le problème de l’emploi des jeunes.

La promotion du développement économique et sociale fait partie intégrante désormais des prérogatives du Conseil de l’Entente. D’ailleurs, son plan stratégique 2018-2020  met un point d’honneur sur la création d’un environnement propice à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes et des femmes dans cet espace.

Le Conseil de l’Entente regroupe cinq pays notamment : le Niger, le Burkina Faso, le Togo, la Cote D’Ivoire, et le Benin. La présente rencontre qui se tient à Lomé a donc pour but d’écouter les préoccupations et les observations du Togo sur l’emploi des jeunes. La validation et l’adoption du rapport  sera faite par le Conseil des ministres du Conseil de l’Entente.

Bassane RAMINA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

1 × 4 =