Consolidation de l’Etat : l’UE accorde 21 milliards de FCFA au Togo

0
213
Togo
Bruno Hanses et la ministre Demba Tignokpa de la planification du développement et de la coopération

Le gouvernement Togolais et l’Union Européenne ont signé ce mardi une convention de financement du contrat de consolidation de l’Etat du Togo phase 3. D’un montant total de 21 milliards de FCFA, ce financement permettra de renforcer les ressources du Togo et de répondre aux besoins des populations.

Cette signature de convention de financement du nouveau programme d’appui budgétaire entre l’Union Européenne et le gouvernement Togolais, s’inscrit dans un programme dénommé ‘’contrat de consolidation de l’Etat du Togo-phase 3’’. Un programme financé par un don d’un montant global de 21milliards de FCFA. Le financement est décaissé en tranche annuelle et couvre la période 2019 -2020.

L’Union Européenne entend contribuer ainsi au développement du Togo, à travers les opérations d’appui multiforme du Fonds Européen de Développement FED. Des financements qu’elle veut apporter dans le domaine de la consolidation de l’Etat, la sécurité, eau, assainissement ainsi que l’énergie.

Pour bénéficier de ce financement, trois critères d’éligibilité sont retenus : la mise en œuvre d’une politique de maintien de la stabilité macro-économique, la réforme de la gestion des finances publiques et la transparence budgétaire ainsi que la mise en œuvre du plan national de développement.

« Nous pouvons féliciter le Togo pour les importants résultats acquis dans la stabilisation de la politique macro-économique comme souligné par le FMI. Les efforts soutenus par le Togo et les performances récentes en matière de finances publiques ont été également pris en compte » a déclaré Bruno Hanses, chargé d’affaires à la délégation de l’Union Européenne au Togo. Et d’ajouter : « au niveau de la transparence budgétaire, nous pouvons relever d’importantes améliorations.  En ce qui concerne la mise en œuvre du PND, le gouvernement a démontré son engagement à travers la programmation des investissements inscrits dans le programme d’investissement public pour 2018-2019.»

Pour le ministre Demba Tignokpa de la planification du développement et de la coopération, « le programme d’appui budgétaire qui fait plus de 80% du premier secteur de concentration du Programme Indicatif National (PIN) du 11e FED, vient renforcer les ressources de l’Etat pour permettre au gouvernement de faire face aux besoins des populations et ce, prioritairement dans les secteurs sociaux.»

C’est depuis 2009 que l’Union Européenne  s’est engagée à soutenir l’utilisation des programmes d’appui budgétaire au Togo. Ce soutien est le résultat d’une franche collaboration entre les deux parties.  Le gouvernement togolais s’est engagé à œuvrer ardemment en faveur des réformes dans la bonne gouvernance, le redressement économique et un partage inclusif de la richesse produite.

Bassane RAMINA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

6 + treize =