Cour d’appel de Lomé : ouverture de la première session des assises 2019

0
112
La première session des assises 2019 de la Cour d’appel de Lomé a démarré ce lundi 15 juillet 2019.  Organisée grâce à l’appui financier de la Délégation de l’Union européenne à hauteur de 40 millions de franc CFA, elle permettra d’examiner les dossiers de ceux qui se sont rendus coupables ou sont soupçonnés de s’être rendus coupables d’actes antisociaux graves qualifiés de “crime”.
C’est le ministre de la justice, garde des sceaux, Puis Agbétomey qui a présidé la cérémonie d’ouverture en présence des  plusieurs officiels.
Au total 64 dossiers dont 25 dossiers relatifs au trafic drogue, 18 dossiers relatifs à l’atteinte à la vie des personnes et de leurs biens, 7 sur des actes de pédophilie, 7 sur le viol, 3 sur l’infraction des biens, 2 accusations pour trafic d’êtres humains, 1 dossier de prosélytisme et 1 pour détournement de biens publics entre autres programmés pour trois (3) semaines que vont durer ces audiences ouvertes aux publics.
« Si certains cas appellent à la clémence, d’autres par contre incitent à la révolte et la sanction doit les refléter. Nous invitons donc nos collègues magistrats à considérer le caractère sérieux et particulier d’une Cours d’assises et à ne pas transformer à une simple formalité où on prononce des peines sans commune mesure sur la gravité des faits »,  a souligné Kodjo Gnambi, Procureur général auprès de la Cour d’assise. Il invite donc ses collègues magistrats à traiter ces dossiers dans le respect strict des lois et de la justice.

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

6 − 1 =