Couvre-feu : le 1014 pour dénoncer les bavures

0
379
Couvre-feu, couvre-feu
Yark Damehame, ministre de la Sécurité et de la Protection civile

Le gouvernement en vue de limiter la propagation du Covid-19 a instauré le 02 avril dernier un couvre-feu de 20 h à 06 h.  Dans la mise en application de cette mesure, il est signalé des bavures et sur les réseaux sociaux, des vidéos témoins de ces voie de fait de la part des forces de l’ordre. Afin de calmer la polémique, les autorités du pays mettent en place un centre d’alerte joignable au 1014.

Dans un communiqué, le ministre en charge de la sécurité a convié les éléments de la force spéciale « anti pandémie » à plus de professionnalisme et au respect des mesures déontologiques. Quant aux citoyens récalcitrants, le général Yark Damehame les a invités à emboîter le pas à la majorité en respectant le couvre-feu.

Pour signaler les dérapages, le gouvernement a activé le “1014“. Il s’agit d’un numéro court permettant de dénoncer toutes bavures des forces de l’ordre durant la période du couvre-feu. « Aucun cas de voies de fait sur un quelconque citoyen ne restera impuni » peut-on lire dans le communiqué.

En attendant de nouvelles mesures, le couvre-feu continu jusqu’à nouvel ordre. À cet effet, le ministre de la Sécurité a exprimé sa gratitude à l’immense majorité de la population qui a adhéré à la mesure du gouvernement pour réduire la propagation du Covid-19 au Togo.

 

Clément Gado

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

seize − quatorze =