Covid-19 au Togo : les fêtes traditionnelles touchées par les mesures de restriction

0
480
traditionnelles

Les conséquences de la Covid-19 se ressentent de jour en jour et dans divers secteurs. C’est le cas des célébrations des fêtes traditionnelles de cette année 2020. Il n’y aura pas de fêtes populaires, au risque d’annuler ces rendez-vous culturels. L’objectif étant d’éviter tout regroupement de personnes afin de limiter la propagation du virus.

Depuis quelques jours, la situation pandémique semble se stabiliser et beaucoup espèrent un allègement rapide des mesures de restrictions. Mais un communiqué conjointement publié ce mardi par le ministère de l’administration territoriale et celui de la Culture vient clarifier les choses. Les regroupements pour les fêtes traditionnelles restent interdits et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Les rites concernés sont : Tingban-Paab (dans la préfecture de Tône). Evala, Akpéma, Kondona (dans préfecture de la Kozah). Les fêtes des ignames (dans plusieurs préfectures). Agbogbozan, fête des éwés (dans le Haho). Ayizan (dans le Zio) ; prise de la pierre sacrée dans la préfecture de Lacs), etc.

Toujours selon le communiqué « les différents rites seront exclusivement réalisés dans les familles concernées par l’édition 2020 des cérémonies ancestrales ». Bien entendu, ces rites familiaux ne pourront se tenir sans le respect strict des mesures barrières. C’est-à-dire le port obligatoire du masque, le lavage des mains et la distanciation, ont averti les deux ministres.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatre × un =