Crise sanitaire du coronavirus : les signes d’espoir d’un Togo qui se débat

0
721
Coronavirus , covid-19

Au Togo, le nombre de cas guéris du Coronavirus s’équilibre désormais avec le nombre de cas en traitement. A la date du 5 avril, le tableau de bord affiche 20 guéris contre 21 cas en traitement. Ce qui s’avère une bonne nouvelle du moins en cet instant précis où nous publions ce sujet. Même si environ 450 personnes contacts sont toujours en observation, tout semble croire que l’espoir est permis.

Sur le covid19.gouv.tg, le vert de l’espoir (les cas guéris) est au coude-à-coude avec l’orange (les cas en traitement). Ce qui est une bonne nouvelle pour le pays. Dans cette lutte, il urge désormais de mettre aussi l’accent sur ce qui donne de l’espoir, histoire d’éviter l’extrême psychose au sein des populations. D’ailleurs les psychologues l’encouragent vivement. Outre ces guérisons, les efforts en cours pour renforcer la résilience du système sanitaire sont de nature à rassurer progressivement les togolais.

Le système de santé en renforcement

C’est une évidence, le système sanitaire togolais n’était pas au point. La crise du Coronavirus l’éprouve davantage. Plus que jamais conscients de cette réalité, les autorités togolaises mettent le paquet pour renforcer le dispositif sanitaire. Dimanche soir, le pays a encore reçu de l’équipement destiné au personnel médical. Depuis le début de la crise, des vols spéciaux sont affrétés à cet effet. En première ligne de la lutte, les acteurs de la santé ont besoin d’être protégé et rassuré. Au discours du président de la République, sont jointes les actions. Sur les 400 milliards annoncés pour la gestion de la crise, 100 milliards sont alloués au secteur. A en croire le coordonnateur de la cellule de gestion de la crise, des centres de santé sont en rénovation sur toute l’étendue du territoire afin de se préparer à toutes les éventualités. Aussi, un autre laboratoire est en cours de montage à Kara. Le but, accélérer les diagnostiques. Jusqu’ici, tous les prélèvements devraient être convoyés à Lomé. Le laboratoire de Kara sera donc un relai stratégique.

Ces multiples mesures devront rassurer aussi bien le corps médical que les populations. Même si le pays est loin du compte, l’acharnement avec lequel le gouvernement tente de doter le personnel soignant du nécessaire reste un bon signal.

Une situation socio-économique en réajustement

Depuis le début du couvre-feu, le gouvernement a réaménagé les heures de travail dans l’administration publique. La journée du travail va désormais de 9h à 16h. Le secteur privé et parapublic a été invité à suivre cette tendance. Pour les métiers libéraux, les autorités togolaises ont annoncé des mesures d’accompagnement pour faire face à la crise. Certes, les modalités de ces mesures sont à définir clairement. La volonté de ne laisser personne pour compte devra se matérialiser. Avec un secteur informel dominant et encore mal structuré, l’exercice s’annonce difficile mais pas impossible, soutient-on à la délégation à l’organisation du secteur informel.

Fin de semaine, le ministre du commerce a laissé entendre qu’une baisse des produits pétroliers est attendue dans les prochains jours. Cette décision répondra alors à l’attente des populations ; une attente traduite dans les propositions formulées par les associations de consommateurs au Togo. La guerre contre le covid-19 passe ainsi aussi par le front socioéconomique. C’est dans cette même logique que l’Etat prend en charge jusqu’à une hauteur, les factures d’électricité et de l’eau.

Comme les autres pays touchés dans le monde, le Togo se défend avec les armes à sa disposition. Dans de pareilles situations, l’issue de la bataille reste plus tributaire de la mobilisation générale des populations, de la disponibilité des gouvernants à rester à l’écoute des situations et s’y adapter que de tout autre dispositif.

En attendant une nouvelle mise à jour des statistiques en cette début de semaine, ces quelques bonnes nouvelles peuvent aider à doper le morale des togolais et à donner plus d’espoir en la lutte que mène le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

3 × 2 =