Décentralisation : 10 communes dotées de bâtiments administratifs

0
578

La Délégation de l’Union européenne (UE) et l’ambassade d’Allemagne au Togo, à travers le Programme Décentralisation et Gouvernance Locale (ProDeGoL), ont offert à 10 communes du Togo, de nouveaux sites abritant leurs administrations communales. La remise officielle des édifices a été faite le 29 octobre dernier au cours d’une cérémonie symbolique dans la commune de Sotouboua 1 (localité située à 288 km au nord de Lomé).

Les 10 municipalités, en l’occurrence Bassar 1, Binah 1, Ogou 1, Tone 1, Kozah 1, Oti 1, Tchamba 1, Amou 1, Yoto 1 et Sotouboua 1, ont été dotées entre autres d’hôtels de ville, de salles de réunion et de délibération, d’espaces  culturels, de services techniques et d’annexe d’état civil. Les travaux de réhabilitation et de rénovation de ces bâtiments  ont coûté  2 millions d’euros soit environ 1,3 milliards FCFA, co-financés par l’Union européenne et le l’Allemagne à travers la Coopération technique allemande (GIZ).

photo de famille

Les travaux  ont consisté précisément à l’amélioration de la fonctionnalité des bureaux et le cadre d’accueil des usagers, à l’extension et la sécurisation des bâtiments et des réseaux, à travers une mise aux normes des installations  surtout électriques. Ces travaux ont permis d’améliorer ou de créer l’accessibilité des bâtiments communaux aux personnes à mobilité réduite précédemment quasi-inexistantes, d’aménager des espaces de parking, ainsi que des installations sanitaires.

Ces édifices rénovés sont accompagnés   de lots de mobiliers de bureau et de matériel informatique grâce à ProDeGol.

A la réception de l’ouvrage, le maire de Sotouboua 1, Gnanguissa Plibam, a au nom des 9 autres communes bénéficiaires,  salué le soutien de l’UE et l’Allemagne à travers  le ProDeGol au processus de décentralisation au Togo. En sa qualité de porte-parole des bénéficiaires, il a aussi promis « le bon usage des édifices et leurs utilisations au profit des populations ».

Soutenir la décentralisation 

A travers la dotation de ces communes en bâtiments administratifs, la délégation de l’UE ambitionne de créer un cadre de travail plus propice aux conseillers municipaux qui leur permettra également le bon fonctionnement des activités et des prestations de bonne qualité aux administrés. « L’administration locale est le niveau de l’administration publique le plus proche des citoyens,  qui a un impact plus immédiat et plus direct sur les populations à la base en termes de prestation de services d’assainissement. C’est pourquoi,  il est important de renforcer la motivation, le fonctionnalisme et la performance de la commune au profit des populations », a souligné Joaquin Tasso Vilallonga.

Pour sa part, la cheffe de l’opération ProDeGoL, Dr Omnia Aboukorah-Voigt a soutenu que « décentraliser pour développer constitue l’une des plus grandes ambitions des politiques publiques adoptées par le gouvernement togolais, qui reconnaît la décentralisation comme le modèle d’administration le plus apte et le plus efficace pour lutter contre la pauvreté et les inégalités ».

Pour rappel, ProDeGoL est un programme qui soutient le ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires dans le but de contribuer au renforcement des capacités des administrations communales et des services fiscaux au niveau local ainsi qu’à l’amélioration des services de l’état civil au niveau local et national. Sa mise en œuvre qui arrive à terme en 2022, est cofinancée par le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ) et l’Union européenne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

5 + dix-huit =