Décès de Jacques Chirac : la France perd un « président exceptionnel »

0
421
Jacques Chirac
Jacques Chirac peint par Donald Sheridan

Pour la France, il aura été un président au parcours exceptionnel. Jacques Chirac est décédé ce jeudi à 86 ans. L’homme est entré en politique véritablement en 1962 par les portes du cabinet du premier ministre Georges Pompidou. Puis, il va gravir tous les échelons de la vie politique en occupant presque toutes les hautes fonctions de la République française.

Ministre à plusieurs reprises, Maire de Paris, député européen, premier ministre, président, membre du conseil constitutionnel ! Jacques Chirac est un président au parcours exceptionnel que vient de perdre la France à 86 ans. L’homme a dirigé la France de mai 1995 à mai 2007.

Le prédécesseur de Nicolas Sarkozy avait de lui-même renoncé à briguer un troisième mandat. Jacques Chirac, c’était la « bête politique » que les français avaient du mal à saisir. Gaulliste, radical-socialiste ou président proche de la droite ?  Tellement, il n’avait aucune fixation sur les idéologies politiques. Apparu en public pour la dernière fois en 2014, l’ex-président français était fragilisé par de longues années de maladie. Certains le disaient « seul » et « isolé du monde ».

Cinquième président de la cinquième République Française, Jacques Chirac est né le 29 novembre 1932. « Lion politique », «grand homme d’Etat », « figure emblématique » ; les français ne manquent pas de qualificatifs pour saluer la mémoire du disparu. Le leader de la France insoumise pleure par exemple « l’homme qui aimait la France mieux que d’autres depuis ». Tandis que Tenis Tillinac, journaliste-éditeur et écrivain évoque la mémoire d’un « seigneur » !

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

18 + 8 =