Des journalistes formés sur la disponibilité de nouvelles molécules ARV

0
511

La plateforme des OSC/VIH et santé du Togo  forme depuis  ce mardi à Lomé  une vingtaine  de professionnels de médias  sur la disponibilité des nouvelles molécules Antirétroviraux (ARV) pour la prise en charge des personnes vivants avec le VIH (PVVIH).

 Objectif : permettre aux journalistes et animateurs des médias publics et privés spécialisés  de disposer des informations   fiables  et précises sur la disponibilité des nouvelles molécules ARV et des messages adaptés à  diffuser dans la masse.

 Il s’agit aussi pour la plateforme des OSC/VIH et santé d’amener les professionnels de médias à contribuer au plaidoyer en termes d’adoption et de disponibilité des nouvelles molécules au Togo. Les journalistes participants ont ainsi été formés sur les avantages de l’utilisation de ces nouvelles molécules.

«  Le Togo opte pour ces ARV du fait de leurs avantages relatives à leurs efficacités et surtout leurs effets secondaires qui sont moindres par rapport aux autres. Ceci permettra aux patients de VIH d’être par exemple plus productifs », a expliqué madame Akpamoura Constante, assistante médicale de santé publique à l’unité de prise en charge des PVVIH au PNLS-Togo qui annonce que « sur les trois nouvelles molécules qu’adopte le Togo, 2 sont déjà disponible ».

En outre, les participants ont été outillés sur la problématique du dépistage et de la prise en charge médicale au Togo des PVVIH. Selon les organisateurs, la rencontre   entre dans les  activités du projet ARV Optimal CHAI-UNITAID qui vise à accélérer l’adoption de nouveaux médicaments et schémas optimaux contre le VIH.

Charles kolou

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

12 − 8 =