Dodzi Kokoroko lance le projet de construction de 30.000 salles de classes à l’horizon 2025

0
607

Le gouvernement togolais ambitionne de construire à l’horizon 2025, 30.000  salles de classes sur l’ensemble du territoire. La première phase de ce projet dénommé « Augmentation des capacités d’accueil scolaire » a été lancée  ce lundi au lycée de Goubi dans la préfecture de Tchamba,  par le ministre en charge des Enseignements primaire et secondaire, Prof Dodzi Kokoroko.

Pendant que Dodzi  Kokoroko  donnait le coup de pioche marquant le démarrage des travaux  dans cet établissement, des préfets ont procédé aux mêmes exercices dans des  écoles à travers les six (06) autres régions éducatives du Togo (Savanes, Kara, Plateaux-Est, Plateaux-Ouest, Maritime et Grand Lomé).

A  travers cette première phase, ce sont 130 salles de classe, 19 bureaux et19 magasins qui seront construits et réhabilités. Pour sa réussite,  le ministre a sollicité la collaboration des acteurs de l’éducation : « notre système éducatif présente des défaillances et c’est ensemble que nous allons relever ce défi. Nous avons une responsabilité partagée devant cette défaillance » a-t-il indiqué. Ces nouvelles salles de classe devront  combler le déficit d’espace d’accueil scolaire relevé dans plusieurs localités du pays. Elles seront  construites sur des modèles et normes de construction que le ministère maître d’ouvrage,  a préalablement définis  à travers ses services techniques, en tenant compte des besoins émergents, innovants et spécifiques liés aux conditions d’apprentissage.

Ainsi, au préscolaire, le modèle retenu comporte un bloc de trois salles dont deux servent de salles de classe et la troisième de salle de jeu servant de magasin, un bureau et un dortoir/infirmerie, une salle d’eau (toilette et douche).

Au primaire, le modèle comporte deux blocs de trois salles de classe, un bureau et un magasin, tandis que pour le secondaire 1, il est retenu un bloc pédagogique de quatre salles de classe avec ou non une salle scientifique.

Au secondaire 2, c’est deux blocs pédagogiques de trois salles de classes  et une salle de sciences. Pour les secondaires 1 et 2, il est aussi prévu un bloc administratif constitué d’une salle des professeurs, d’un bureau du chef d’établissement et de son adjoint ou censeur, d’un secrétariat, d’une salle pour le centre de documentation et d’information, d’un bureau du bibliothécaire.

Les différentes phases du projet

La réalisation du  projet se déroulera en trois phases. A la suite de la première phase financée sur des fonds propres du ministère, la deuxième  va confirmer les travaux de construction de bâtiments au primaire et au secondaire sur le Projet d’Amélioration de la Qualité et de l’Equité de l’Education de Base, le Projet d’Amélioration de l’Accès-Equité et de la Qualité de l’Education au Togo et la phase 2 du Projet d’Appui à la Réforme des Collèges.

Le troisième et dernier palier s’articulera autour d’un processus de contractualisation entre l’Etat et le secteur privé pour l’atteinte de l’objectif fixé à l’horizon 2025, à savoir la construction de 30 000 salles de classe.

Des acquis

Dans la même dynamique de renforcement des capacités d’accueil en milieu scolaire, 359 salles de classe ont été déjà  construites, grâce au Projet d’appui aux populations vulnérables (PAPV) et à l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB). 346 salles de classe et 733 cabines de latrines ont été réhabilitées sur le budget de l’Etat et 164 salles de classe seront livrées en janvier 2022.

Conformément à la Feuille de route gouvernementale, notamment son projet 10 dédié à l’amélioration de la qualité de l’enseignement,  le ministère a par ailleurs  lancé le recrutement des enseignants, la formation du personnel d’encadrement (conseillers pédagogiques et inspecteurs), la réforme des centres de formation professionnelle et a mis à disposition du personnel d’encadrement quarante-six (46) véhicules pick-up et la distribution de mallettes pédagogiques, du matériel informatique et de bureau dans les sept (7) régions éducatives du Togo.

Il a également procédé au titre des années scolaires 2020-2021 et 2021-2022 à la mise à disposition des établissements près de 25 000 tables-bancs.