Dr Evalo Wiyao relève les difficultés liées au processus de réconciliation au Togo à travers une œuvre littéraire

0
431

« Togo processus de réconciliation et d’union nationale à l’épreuve des préjugés coloniaux (1914-1991) », c’est le titre de l’ouvrage du Dr Evalo Wiyao, Enseignant-chercheur et Premier rapporteur du Haut-commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN). Paru aux éditions Presses de l’Université de Lomé, le livre a été a présenté, mardi au public.

Couverture du livre

Dans cet ouvrage, Dr Wiyao relève les insuffisances des solutions politiques, socio-économiques et culturelles préconisées depuis l’indépendance par les différents régimes qui se sont succédés, dans le processus de réconciliation au Togo.  En effet pour lui, la réalisation de la réconciliation et de l’unité entre les Togolais se heurte encore aux effets néfastes des préjugés coloniaux. « Les entraves à l’édification d’une société togolaise unie sont à rechercher aussi dans l’un des aspects les plus controversés de l’œuvre coloniale à savoir, les préjugés. Il s’agit des clichés, des complexes, des vues d’esprit et des fausses certitudes nés dans l’univers mental des colonisateurs et des autochtones pendant l’époque coloniale », a-t-il soutenu.

Ainsi, dans son œuvre littéraire de 333 pages, subdivisée en trois grandes parties, il met d’abord un accent sur les « préjugés et utilisation de la main-d’œuvre autochtone dans le contexte colonial français » qui d’après l’auteur, constituent la « genèse des complexes et des antagonistes entre les Togolais ». En deuxième partie, il évoque l’évolution politique des Togolais dans le contexte colonial français et le renforcement des préjugés et de l’antagonisme nord/sud. Et en troisième et dernière partie, il fait un focus sur l’impact des préjugés coloniaux sur les crises politiques et le processus de réconciliation et d’unité nationale de 1960 à 1991.

Selon des universitaires, le titre de l’ouvrage est évocateur et raisonne comme un véritable plaidoyer pour l’avènement d’une véritable cohésion nationale au Togo. « L’auteur fait surtout une œuvre de prospection et dessine les lignes d’une voie nouvelle et inédite pour le Togo de demain », a commenté Dr Kpayé, chef de département d’Histoire et d’Archéologie de l’Université de Lomé.

Pour sa part, Joseph Kokou Koffigoh, estime que le livre de Dr Wiyao, de par sa qualité scientifique, « va contribuer à l’atteinte de l’objectif de réconciliation et l’unité nationale ».

Outre les universitaires, l’ouvrage est apprécié par la présidente du HCCRUN, Awa Nana Daboya, qui salue le travail de recherche de l’auteur qui a abouti à la révélation des vérités historiques que « certaines vieilles personnes d’aujourd’hui veulent encore camoufler ».

Notons que l’auteur Evalo Wayao est un Enseignant-chercheur et journaliste. Il titulaire d’un Diplôme d’études approfondies (DEA) et d’un Doctorat en Histoire Politique et des Relations internationales obtenus à Université de Lomé.