Eglise évangélique presbytérienne du Togo : l’opération à plus d’un milliard de FCFA qui ne passe pas

0
1080

Plusieurs centaines de fidèles, membres de l’Eglise évangélique presbytérienne du Togo (EEPT) sont vent debout contre leur Modérateur, le Révérend Docteur Mawussi Akotia.  En cause, une opération de plus d’un  milliard de FCFA portant sur un immeuble appartenant à la communauté, sis à Hanoukopé. Dans une assignation devant le Tribunal de Première Instance de Première Classe de Lomé, ils demandent la nullité de la vente.  

Ils sont plus de 300 fidèles de l’EEPT à avoir assigné  le Révérend Docteur Mawussi Akotia devant le Tribunal de Lomé pour voir prononcer la nullité de la vente d’ un immeuble sis au quartier Hanoukopé d’une superficie totale de 46 ares 52ca, faisant l’objet de deux titres fonciers distincts.

En effet, le 15 juillet 2020, le Modérateur de l’église a cédé ce bien à M. Assad AZAR, commerçant d’origine libanaise, pour un montant net d’impôts d’un milliard cinq cent millions FCFA.

Pour les demandeurs, cette opération est irrégulière voire illégale et doit être annulée. Ils estiment que le Révérend Docteur Akotia, aux termes de la Constitution de l’EEPT n’a pas le pouvoir de réaliser une telle vente. « Le Modérateur  tout comme d’ailleurs le comité synodal, le comité exécutif du comité synodal, le secrétaire synodal et le presbytre de l’exécutif  ne sont que des organes exécutifs dépourvus de pouvoir décisionnel comme celui de vendre un bien de la communauté » soutient un fidèle.

« En plus d’être irrégulière, cette vente a pour conséquences de priver de leur cadre de vie et d’éducation des enfants handicapés » dénonce-t-il.  Rendez-vous est donc pris devant le Tribunal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

1 × trois =