Émission spéciale téléthon Covid-19 : le 1er témoignage à visage découvert et les secrets de la solution hydroalcoolique

0
254
téléthon

L’émission spéciale téléthon Covid-19 aura tenu toutes ses promesses ce dimanche 28 juin. Initiée par Focus Yakou avec l’appui de l’INAM, l’événement était retransmis en synchronisation avec les télévisions New World, RTDS et TV2. Mais également en live sur Facebook. L’émission axée essentiellement sur la Covid-19 a été marquée par de nombreuses interventions. Et exceptionnellement, une personne guérie de la Covid-19 a témoigné à visage découvert.

Le témoignage

Elle s’appelle Halima Emond, mère de 05 enfants, togolaise résidente en France. « J’ai accepté de témoigner parce que beaucoup penseront que ce n’est pas vrai. Je l’ai fait aussi pour montrer qu’on peut guérir de la maladie. On est bien traité, bien nourri. Mais le plus important, c’est d’accepter son état. Accepter d’être mis en quarantaine parce qu’il faut aussi penser à préserver nos familles » a confié cette dernière.

De retour au pays depuis le 24 janvier, sa mésaventure commence au début du mois d’avril. Au cours de son témoignage, Madame Emond raconte avoir développé des symptômes avec une perte de l’odorât et du goût. « Je me suis dit, ce n’est pas normal. J’ai d’abord cru à un palu, mais pendant une semaine, j’ai ressenti les mêmes effets » raconte-t-elle.

Halima Emond

Après consultation, son médecin lui annonce que tous ses symptômes se rapprochaient du coronavirus. Il fallait donc faire un test pour confirmation. « J’avoue que j’étais très stressé, j’avais peur. À l’annonce des résultats, je n’étais pas vraiment surprise, mais je m’inquiétais plus pour mes enfants » déclare-t-elle durant son témoignage.

Ses inquiétudes se sont confirmées après le test des cas contacts. Deux de ses enfants ont été contaminés, mais heureusement, il était asymptomatique. Aujourd’hui, Halima Emond et ses enfants sont bien portants et totalement guéris.

L’origine de la solution hydroalcoolique

Autre moment fort du téléthon Covid-19, le duplex depuis Dakar avec le docteur Didier Pittet, infectiologue et épidémiologiste. Ce dernier a participé à l’élaboration de la solution hydroalcoolique. C’est aussi le diffuseur de la méthode qui consiste à remplacer l’hygiène des mains avec l’eau et le savon par le gel hydroalcoolique.

Selon le docteur Pittet, ladite solution a  été inventée dans un premier temps pour « promouvoir l’hygiène des mains au niveau des soignants, ce qui a permis de réduire de moitié les infections dans les hôpitaux ».

Didier Pittet

La solution hydroalcoolique est composée d’alcool à 75 %, d’eau, et de glycérine. Lorsque l’eau ne peut être pure, on y ajoute de l’eau oxygénée. Dans la lutte contre le coronavirus, Didier Pittet explique: « la solution hydroalcoolique tue plus rapidement les virus tandis qu’avec l’eau et le savon, on ne fait qu’enlever le virus sur les mains ».

D’ailleurs, en améliorant l’hygiène des mains, on réduit les risques d’infections. Et depuis le début de la pandémie, cette méthode fait partie des mesures barrières. Pour les autres intervenants durant l’émission, il était surtout question d’échanger sur comment le monde devra anticiper l’après-pandémie ?

De nombreux spécialistes se sont donc succédé pour faire le point de la situation, l’analyse de résultats à ce jour. Mais également des perspectives et des projections sur le long terme.

Lire l’émission sur Facebook: Partie 1 & Partie 2

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

treize + six =