Employabilité.25 : une opportunité à saisir par les diplômés de l’Université de Lomé

0
251

La Fondation PISCARE en collaboration avec l’Université de Lomé et l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi (ANPE) initie le projet employabilité.25 pour contribuer à réduire le taux de chômage au niveau des jeunes diplômés de l’Université de Lomé. L’initiative, financée par le Gouvernement allemand, a été lancée officiellement ce 27 octobre 2022 à Lomé en présence des étudiants.

A travers ce projet qui bénéficie d’une convention tripartite, et conçu à l’endroit des jeunes pour l’horizon 2025, la Fondation PISCARE veut donner la chance aux diplômes du niveau Licence, Master et Doctorat de trouver facilement une opportunité d’emploi ou de bénéficier des stages pour renforcer leurs expériences.

« A termes, nous comptons, à partir des statistiques fournies par l’Université de Lomé (plus de 18000 étudiants diplômés de 2018 à 2021), travailler avec ces jeunes pour qu’ils puissent non seulement avoir une chance d’avoir un stage pour faire une première expérience professionnelle ou pour les meilleurs d’avoir un emploi », a confié Ablavi Djifa Toulassi-Djinan, responsable technique sur le projet employabilité.25

Dans le cadre du projet, il est prévu pour décembre prochain « Un salon de l’emploi ». « Ce sera l’occasion pour les entreprises sur le territoire togolais de pouvoir, lors de ce salon, être présent avec les directeurs des ressources humaines, faire des entretiens avec les étudiants et les diplômés pour augmenter leurs chances ; les meilleurs pourront s’en sortir avec des emplois, les moins bons auront une chance d’avoir des stages », a indiqué responsable technique sur le projet.

En effet, le projet vise à donner une orientation et à clarifier les perspectives aux jeunes. Ainsi, un travail de collaboration avec le monde économique est en réflexion pour accroître les revenus et améliorer les conditions de travail au Togo. Un accent particulier sera mis sur l’accompagnement des femmes à s’insérer dans le monde du travail. Elles pourront être soutenues dans la mise en place de start-ups.

Par ailleurs, les étudiants de l’Université de Lomé qui n’ont pas encore de diplômes ou qui s’inscrivent nouvellement peuvent se rapprocher de la fondation PISCARE pour bénéficier gratuitement des séances d’orientation pour être mieux aborder leur cursus.