Enjeux Climat-énergie : les communes membre de la CoMSSA outillés sur la structuration des projets et la recherche de financement

0
329

L’adaptation au changement climatique et l’accès à l’énergie propre constitue l’un des défis majeurs de pour les communes togolaises. Afin d’aider ces dernières à faire face, la Convention des maires pour l’Afrique subsaharienne (CoM SSA) et son partenaire Expertise France ont mandaté le consortium GRET-PADIE pour la mise en œuvre d’une démarche d’accompagnement.

Ainsi, depuis deux ans les communes membres de la Convention bénéficient d’un accompagnement de renforcement de capacités sur la planification, l’élaboration des projets prenant en compte les enjeux de protection de l’environnement, d’adaptation/atténuation au changement climatique et d’accès à l’énergie durable.

La dernière séquence collective de ce processus d’accompagnement organisé grâce à un appui de l’Agence Française de Développement (AFD), s’est déroulée du 20 au 23 septembre à Lomé avec la participation des maires et points focaux des 73 communes signataires, des partenaires techniques et financiers nationaux comme internationaux.

De fait, cette séquence a permis de former les cadres des collectivités territoriales aux outils d’intégration des enjeux climat-énergie dans leurs documents de planification locale, à la structuration de projets dans ces domaines et à la recherche de financements.

Spécifiquement, les deux premiers jours ont permis de présenter aux communes les opportunités de financement qui leur sont ouverts et de leur donner des fondamentaux pour structurer et présenter leurs projets aux partenaires nationaux et internationaux et accéder à ces fonds.

La troisième journée a donné aux villes l’opportunité de présenter leurs projets à leurs partenaires nationaux et internationaux et d’amorcer ainsi le dialogue avec eux, de renforcer leurs liens, et de débloquer l’accès à la finance climat pour les collectivités locales togolaises.

« Durant deux jours de formations qui viennent de se dérouler, nos équipes ont travaillé sur l’identification des différentes initiatives internationales qui visent à financer des projets climat et énergie des collectivités… Il ne faut pas qu’on se leurrer, les recettes que nous pouvons mobiliser directement ne sont pas assez suffisant pour faire aux défis auxquels nous sommes confrontés. Il est alors important d’explorer d’autres pistes de mobilisations de ressources », a indiqué Winny Dogbatsè, maire de la commune Kloto 1, et président de la Convention des maires pour l’Afrique subsaharienne.

C’était aussi une occasion de dresser le bilan des actions, et de l’accompagnement d’Expertise France et d’autres partenaires aux communes togolaises dans leurs actions de lutte contre le changement climatique et d’accès à l’énergie.

« La cérémonie de clôture de l’accompagnement national a permis de faire un retour sur les acquis des formations et le dynamisme des communes togolaises et de leurs partenaires sur les enjeux climat-énergie », a précisé Zolika Bouabdallah, Directrice de l’Agence française de développement (AFD) au Togo.

Cette cérémonie qui s’est tenu en présence du ministre délégué auprès du ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires, chargé du développement des territoires, Essomanam Edjeba et de la présidente de la Faitière des communes du Togo (FCT), Mme Yawa A. Kouigan,  a permis de mettre en lumière l’action des collectivités togolaises à travers la présentation des premiers résultats du processus d’accompagnement et de relever leur rôle primordial dans l’implémentation des actions climat-énergie. De même, cette rencontre de renforcement de capacité visait aussi à amorcer un dialogue entre les communes togolaises et leurs partenaires nationaux et internationaux.

« Aujourd’hui nous allons tacher de vous donner le goût en vous présentant quelques résultats du travail effectué par les 73 signataires de la CoMSSA au cours des derniers mois. Nous souhaitons que ces discussions aboutissent sur la construction de partenariats, afin que cette journée ne soit pas la clôture de l’accompagnement national des communes togolaises signataires de la CoMSSA, mais une porte ouverte vers de nouvelles collaboration, pour permettre aux communes togolaises de jouer pleinement leur rôle dans la lutte contre le changement climatique et la résilience des communautés africaines », a souhaité le président de la CoMSSA, Winny Dogbatsè.

La « Convention des Maires pour l’Afrique subsaharienne » (CoMSSA) est une initiative soutenue par l’Union Européenne qui vise à soutenir les villes d’Afrique subsaharienne dans leur lutte contre le changement climatique et dans leurs efforts pour assurer l’accès à l’énergie propre de leurs populations. Inspirée par la Convention des maires d’Europe (CoM Europe), la CoMSSA a été lancée en 2015 à la COP 21 par la Commission européenne.