Evolution salariale des enseignants des Universités publiques : plus de 250% d’augmentation en 10 ans

0
1158
De gauche à droite: Pr Dodzi Kokoroko et le Pr Majesté Ihou Wateba

A l’instar de leurs collègues des enseignements primaire et secondaire, les enseignants-chercheurs de l’enseignement supérieur posent la question de l’amélioration de leurs conditions salariales et menacent d’entrer en grève. Au cours d’une rencontre initiée ce 26 novembre par le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le Pr Majesté Ihou Wateba  et le  Président de l’Université de Lomé, le Pr Dodzi Kokoroko, les deux officiels ont rappelé les efforts visant à revaloriser les rémunérations des enseignants des Universités publiques du Togo, avec notamment l’augmentation de plus de 250%  du  salaire de base d’un enseignant titulaire de l’Université de Lomé entre 2011 et 2020.

Depuis plusieurs semaines, le collectif des enseignants-chercheurs menace les autorités publiques d’un mouvement social. En cause, l’amélioration de leur  condition salariale, avec le relèvement de la grille indiciaire de 5% ainsi que le versement des 10 mois d’arriérés issus des reliquats de l’accord de 2011 ; leurs principales revendications.
Ils dénoncent « la mauvaise foi »  des autorités et affichent leur détermination à obtenir satisfaction. «  Il est temps de montrer que nous ne reculerons plus devant des discours sans effet immédiat » avaient-ils averti.

Au cours d’une rencontre de concertation organisée ce 26 novembre par le ministre Watéba et le  président Kokoroko, les services financiers et la direction des ressources humaines de l’Université de Lomé  ont présenté l’évolution du salaire des enseignants des Universités publiques  du Togo (UPT)  avant et après le Protocole d’accord signé le 03 novembre 2011 entre le gouvernement et les syndicats de l’enseignement supérieur.

La présentation a tenu compte des grades, des primes et des indemnités de l’assistant au professeur titulaire. Il en  ressort qu’à ce jour, l’accord de 2011 est entièrement soldé. Bien plus, en dix ans, le salaire de base d’un enseignant titulaire de l’Université de Lomé a connu une augmentation de 254,07%, soit 448.500 FCFA, tandis que les primes connaissaient sur la période une hausse de 99,33%. De  façon globale, le salaire d’un enseignant titulaire a connu sur l’intervalle une augmentation de 191,95%.

De fait, les  deux officiels  ont exhorté leurs collègues enseignants  à reconnaître les efforts du gouvernement depuis 2011 visant à revaloriser les rémunérations des enseignants des UPT, leur  suggérant  d’aller au-delà des questions financières en  contribuant  à rendre l’UL plus compétitive dans sa mission académique et pédagogique et de recherche.

« Les méconnaissances et la mauvaise information font que parfois, on se sent lésé, alors qu’on est peut-être dans une situation favorable. Il était donc question que les enseignants, les responsables et dirigeants se retrouvent pour s’expliquer et analyser les efforts d’amélioration du niveau salarial apportés par le Gouvernement depuis 2011 », a commenté le ministre Ihou.

TABLEAU DE L’EVOLUTION DES SALAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-huit − quatre =