Explosion de Margba : l’armée togolaise reconnaît ses erreurs et regrette

0
219

L’armée togolaise vient de partager les conclusions de l’enquête ouverte suite au drame qui a eu lieu dans la nuit du 09 au 10 juillet 2022, aux environs de 01 h30 du matin dans le village de Margba (Préfecture de Tône, région des Savanes). Il ressort une confusion des groupes de citoyens aux djihadistes.

Le Drame, souligne le communiqué des Forces armées togolaises signé du Général de Brigade et Chef d’état-major, Maganawe Dadja, est survenu sur fond de renseignements concordants faisant état de menaces d’infiltrations de bandes armées désireuses de mener des attaques terroristes contre des localités dans la zone au nord de Dapaong.  Ainsi, face à l’imminence du danger et déterminé à parer à toute action hostile pouvant mettre en péril les populations, le commandement de l’opération Koundjoaré a renforcé la surveillance et le contrôle terrestres et aériens de la zone indiquée.

Malheureusement, communique le Chef d’état-major, « c’est au cours de ces opérations qu’un aéronef en patrouille nocturne a pris malencontreusement pour cible un groupe de personnes qu’il a confondu à une colonne de djihadistes en mouvement ».

Les Forces armées togolaises regrettent le drame, et renouvellent leurs sincères condoléances aux familles éplorées et souhaitent prompt rétablissement aux blessées.

Par ailleurs, rassure le Gal de Brigarde, Maganawe Dadja, « Les FAT prendront toutes les dispositions nécessaires qu’appelle ce douloureux évènement, et mettront tout en œuvre pour prévenir la survenance de ce genre de drame à l’avenir »