FEDIA et LA POINTE lancent leurs projets de sensibilisation

0
636
projet
Les deux projets ont été lancé simultanément par les préfets d’Agoè Nyivé et du Golfe

Sensibiliser et surtout conscientiser les usagers de l’axe échangeur-Agoè nyivé -Legbassito, c’est l’objectif du lancement de deux projets ce vendredi à Lomé. L’association Famille Engagée pour le Développement Inclusif en Afrique « FEDIA » veut à travers son projet former des volontaires pour des actions sur le terrain. Porter des messages qui en appellent à la prise de conscience collective et individuelle à tous les points stratégiques de cet axe routier très fréquenté.

Le deuxième projet dénommé « bus civique » entend introduire des productions audio visuels dans les transports. En collaboration avec les transporteurs routiers, l’association « La Pointe », initiatrice du projet, compte bien toucher les togolais et susciter en eux l’esprit du civisme, de la citoyenneté et du vivre ensemble.

Les deux projets sont lancés par les préfets d’Agoè Nyivé et du Golfe. Hodabalo Awaté préfet d’Agoè Nyivé à rappeler que l’Etat togolais en réalisant ces infrastructures routières, veut surtout garantir la sécurité et une fluidité de la circulation. « Nous attendons des usagers de la route, le respect scrupuleux du code la route », a-t-il souligné.

Ces initiatives sont nées de l’appel à projet du ministère en charge de l’éducation à la citoyenneté et au civisme. Appel à projets au cours duquel 162 dossiers ont été recensés et parmi lesquels 26 ont été retenus. Ces projets arrivent à point nommé surtout à l’heure où les routes togolaises continuent de tuer. On dénombre au 1er semestre 2019, selon le ministère de la sécurité et de la protection civile, 3.178 cas d’accident pour 354 décès et 4483 blessés.

Bassane RAMINA