Focus Yakou lance officiellement l’acte 1 du FESMA

0
633

L’agence de communication Focus Yakou a procédé ce mardi 19 avril 2022 au lancement officiel de la première édition du Festival international La Marmite (FESMA). C’était au cours d’une conférence de presse tenue à Ecovillage, Davié.

L’événement, inédit et premier du genre au Togo, est placé sous le Haut patronage du Président de la République, Faure Gnassingbé et organisé avec le concours de l’association des chefs cuisiniers et restaurateurs Africa Gastronomique Togo, sous le thème « Cuisine africaine : les enjeux du consommer local et les nouveaux modes d’alimentation ». La rencontre prévue pour se tenir du 9 au 15 mai 2022 à Lomé, sera marquée par plusieurs activités.

Il s’agit d’abord d’un dîner de gala le 9 mai pour marquer la journée de l’Europe. Ensuite d’un colloque le 10 mai en ouverture du festival qui réunira plusieurs acteurs à l’université de Lomé.  Toujours à l’université est prévu l’installation d’un « village » réparti en 5 petits villages représentant les régions économiques du pays. Il sera un cadre de découverte des mets de ces localités dans un format de parcours culinaires.

Du 11 au 15 mai, c’est autour de l’esplanade du palais des congrès de Lomé d’accueillir l’évènement avec la participation des acteurs de la chaîne des valeurs de la ferme à l’assiette dans différents stands. Outre des expositions, il est prévu une compétition entre école de cuisine du pays, des rencontres B to B, Master class, ateliers de formation et sensibilisation, dégustation et un déplacement à l’intérieur du pays pour une visite de cantine scolaire. Cette visite sera l’occasion pour des chefs cuisiniers de préparer pour des élèves.

Enfin, le festival sera marqué par des soirées de gala (parcours culinaires de l’Afrique), et d’hommage aux femmes revendeuses de nourriture à bord des rues de la capitale ; une demi-douzaine sélectionnée.

Le  FESMA s’inscrit  dans le cadre du Plan national de  développement (PND) 2018-2022 qui a pour ambitions, entre autres, de développer le tourisme culturel. Selon les organisateurs, il a pour objectifs de valoriser les saveurs et les savoir-faire culinaires togolais et africains et de promouvoir le consommer local.

Sont attendus à l’événement près de 100 exposants (chefs, cuisiniers, restaurateurs, hôteliers, producteurs, transformateurs, industriels, distributeurs, etc.), plus de 50 institutions (ministères, administrations, partenaires techniques et financiers, investisseurs, etc.) et près de 100 000 visiteurs attendus.