Formation sur les techniques d’audit assisté par ordinateur

0
367

« Les Techniques de Contrôle Fiscal Assisté par Ordinateur (TAAO) », tel est le thème sur lequel s’est ouvert à l’hôtel la Concorde à Lomé le mardi 26 mars le Conseil et séminaire de formation du Forum des Administrations Fiscales Ouest Africaines (FAFOA). Ont pris part à ce séminaire des vérificateurs des administrations fiscales venus d’une dizaine de pays de la CEDEAO. Cette rencontre qui s’est étalée sur trois jours a permis aux agents de l’administration fiscale de se familiariser avec les nouvelles techniques de contrôle fiscal afin de lutter contre la fraude fiscale sous toutes ces formes.

Au Togo tout comme dans d’autres pays de la CEDEAO, le système fiscal est déclaratif. Ce qui veut dire que la liberté est donnée aux opérateurs économiques de déclarer eux-mêmes leurs revenus. Or, le souci de mobiliser toujours davantage de ressources propres pour faire face aux besoins croissants des Etats est
plus que jamais d’actualité. Pour y parvenir, l’une des conditions essentielles est, sans nul doute, la mise en place d’administrations fiscales totalement informatisées, avec un personnel correctement formé aux technologies de l’information et de la communication. C’est pourquoi, depuis plusieurs années, les quinze pays couverts par le Forum des administrations fiscales ouest africain (FAFOA) ont mis sur pied d’importantes mesures de modernisation des administrations fiscales avec un accent sur le rôle du contrôle fiscal surtout l’informatisation du processus.
D’où l’initiative du FAFOA de former les agents de ses administrations sur les Techniques de contrôle fiscal assisté par ordinateur (TAAO).

L’objectif est de donner aux vérificateurs des impôts les outils nécessaires afin qu’ils puissent exercer dans de bonnes conditions leurs activités. A l’ouverture des assises, le président du FAFOA Essowavana Adoyi, représentant le ministre de l’Economie et des Finances, a déclaré que le TAAO est un concept qui appelle une formation appropriée, des aptitudes et des comportements nouveaux, afin de mieux faire face à toutes les situations de fraudes et d’évasions fiscales. Pour y arriver, la mise en place d’administrations fiscales totalement informatisées, avec un personnel correctement formé aux technologies de l’informatique et de la communication y est nécessaire. C’est pourquoi insiste-t-il, « cette
formation de vérification en techniques assistées par ordinateur, permettra au personnel de se familiariser avec les nouvelles techniques de contrôle en vue d’acquérir les compétences nécessaires pour résumer avec plus de rapidité et précision des données électroniques volumineuses et procéder à l’observation des faits dans leur ensemble ».
« Au-delà des nouvelles compétences, la mutualisation des expériences et le partage de bonnes pratiques en matière de contrôle exercé par des administrations fiscales, grâce notamment à une clarification de l’étendue des missions de contrôle constituent autant de clés de succès qui conditionnent l’efficacité voire l’efficience de nos administrations fiscales », a encore souligné M. ADOYI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

six + neuf =