Gouvernement Klassou II : 14 départs et des ministères orphelins

0
972

Le nouveau gouvernement été dévoilé tard dans la nuit du 24 janvier. Quartorze (14) ministres n’ont pas été reconduits, maintenus dans le Klassou II qui comprend par ailleurs neuf nouveaux entrants dont deux revenants. D’autres ont vu leur portefeuille changer ou dont les attributions ont été modifiées.

Premier fait marquant de cette nouvelle équipe gouvernementale, absence de ministres des sports, de la communication, de l’agriculture et des enseignements primaire et secondaire.

Six ministres reconduits ont vu leur attribution modifiée. C’est le cas de victoire Tomégah-Dogbé, Robert Dussey et Pius Agbetomey dont respectivement l’emploi des jeunes, la coopération, les relations avec les institutions de la République ont été sautés.

D’autres comme Cina Lawson, Moustafa Mijiyawa , ou encore Robert Dussey auront de nouvelles missions.

Désormais on dira, ministère des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Togolais de l’extérieur, Ministère des postes, de l’économie numérique et des innovations technologiques, ministère de la santé, et de l’hygiène publique.

D’autres ministères ont été simplement scindés. Exemple du ministère des transports et des infrastructures, du commerce, de la culture, du tourisme notamment.

Dans l’actuel gouvernement, le ministère des transports, du tourisme est rattaché au commerce, du « développement » et non « promotion » du secteur privé en plus d’une nouvelle dénomination la promotion de la consommation locale.

Le département de la coopération est rattaché au ministère de la planification du développement, précédemment assuré par le ministre des affaires étrangères. La protection sociale revient au ministre de la fonction publique du travail.

Le ministère de l’enseignement technique, de la formation et de l’insertion professionnelle devient un département entier et non délégué.

Le secrétariat d’Etat chargé des droits de l’homme est érigé en ministère en plus des relations avec les institutions de la république.

Les grands absents de ce gouvernement sont, Guy Lorenzo (ministre de la communication), Col Ouro-Koura Agadazi (ministère de l’agriculture), Ninsao Gnofam (ministre des transports), Ihou Attigbé ( ministère de l’industrie), les deux secrétaires d’Etat, Mazamaesso Assih (FNFI et Dosi) et Nakpah Polo( droit de l’homme), Nicoué Broohm (enseignement supérieur), André Johnson (environnement) notamment.

Nouvelles têtes

Kodjo Adedze, Tairou Babiègue (ancien ministre de l’énergie et des mines) , Mme Demba Tignokpa, Christian Trimua, (ancien secrétaire d’Etat) Mme Zouréatou Tchakondo épouse Kassa-Traoré, professeur Koffi AGBAGANA, Olatokoun Wonou David, Kossivi Egbetognon et Kanfitine Issa Tchédé. Au total neuf nouvelles têtes dans l’équipe Komi Sélom Klassou dont deux revenant, un ministre délégué, deux femmes, et sept hommes.

En intégralité voici le gouvernement Klassou II composé de 23 ministres

Premier ministre, chef du gouvernement
Selom Komi KLASSOU

1-Ministre du Développement à la base, de l’Artisanat et de la Jeunesse
Victoire S.TOMEGAH-DOGBE
2-Ministre de la fonction publique, du travail, de la réforme administrative et de la protection sociale
Gilbert Bawara
3-Ministre des Postes, de l’Economie Numérique et des innovations technologiques
Cina LAWSON
4-Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile
Général Damehane YARK
5-Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration africaine et des togolais de l’extérieur
Robert DUSSEY
6-Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales
Payadowa BOUKPESSI
7-Ministre de l’économie et des finances
Sani Yaya
8-Garde des sceaux, ministre de la justice
Puis Agbetomey
9-Ministre des mines et des énergies,
Dèdèriwè Ably-Bidamon
10-Ministre de la santé et de l’hygiène publique
Prof Moustafa Mijiyawa
11-Ministre auprès du Président de la République
Arouna Batiem Silly Kpabre
12-Ministre du Commerce, des transports, de l’Industrie, du développement du secteur privé et de la Promotion de la consommation locale
Kodjo Adedze
13-Ministre de l’enseignement technique, de la formation et de l’insertion professionnelle
Tairou Babiègue
14-Ministre de la planification du développement et de la coopération
Demba Tignokpa
15-Ministre de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation
Tchabinandi KOLANI YENTCHARE
16-Ministre de l’eau, de l’équipement rural et de l’hydraulique villageoise
Antoine Lekpa Gbegbeni
17-Ministre des droits de l’homme et chargé des relations avec les institutions de la République
Christian Trimua
18-Ministre des infrastructures
Mme Zouréatou Tchakondo-Kassa-Traoré
19-Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche
Prof Koffi Akpagana
20-Ministre de l’Environnement, du développement durable et de la protection de la nature
Olatokoun Wonou David
21-Ministre de la culture, du tourisme et des loisirs
Kossivi Egbetognon
22-Ministre délégué auprès du ministre de l’eau de l’équipement rural et de l’hydraulique villageoise
Kanfitine Issa Tchede
23-Le ministère de la Défense et des Anciens Combattants est rattaché à la Présidence de la République