HeidelbergCement s’engage pour la gestion durable de la biodiversité

0
437
HeidelbergCement
Signature de l'accord de partenariat

SCANTOGO et CIMBENIN, s’engagent désormais en matière de la durabilité à l’horizon 2030. Ce lundi 10 février, les deux filiales du groupe allemand HeidelbergCement ont procédé, à la signature d’un accord de partenariat avec plusieurs ONG. L’initiative s’inscrit dans le cadre d’un projet d’appui à la gestion durable de la biodiversité. Le projet vise spécifiquement la réserve de biosphère transfrontière du Mono (Togo/Bénin).

À travers cet accord, les deux filiales de HeidelbergCement, le deuxième cimentier mondial vont financer 08 ONG dont 05 au Togo et 03 au Bénin à hauteur de 40.000 euros soit 26.000.000 FCFA. Notons que ce financement doit permettre aux bénéficiaires de poursuivre les actions qu’ils mènent déjà sur le terrain. Il s’agit de la conservation et de la protection d’espèces fauniques de part et d’autre de la frontière Togo/Bénin.

Lire aussi – CIMTOGO : 50 ans de production de ciment, sur fond de croissance

Concrètement, ces ONG veilleront notamment à la conservation et à la protection d’hippopotames ; de mangroves ; de lamantins d’Afrique et de tortues marines souvent capturées dans les filets des pécheurs côtiers. Le projet favorisera également le suivi de la biodiversité dans la partie restaurée de la carrière de SCANTOGO.

Et Eric Goulignac, directeur général de SCANTOGO, de déclarer: « notre objectif, c’est d’être irréprochable dans la gestion environnementale en vue d’apporter une plus-value. SCANTOGO a près de 06 ans d’exploitation et dans toutes nos carrières, nous nous sommes lancés dans un système de gestion plus responsable. Nous veillons également à la reforestation de ces sites ».

Clément Gado

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

neuf − 9 =