Ibn Chambas chez Faure Gnassingbé pour des questions sécuritaires dans la sous-région

0
637

Le président de la République s’est entretenu, lundi 18 mars 2019, avec le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Dr Mohamed Ibn Chambas. Les échanges ont essentiellement porté sur la situation politique en Afrique de l’Ouest et les défis sécuritaires au Sahel.
A sa sortie d’audience, Dr Mohamed Ibn Chambas a dit avoir évoqué avec le président de la République, la bonne tenue des élections au Nigéria, au Sénégal et en Guinée Bissau. En ce qui concerne la Guinée Bissau, il a indiqué qu’il y avait des difficultés pour la tenue des élections législatives dans ce pays. « Heureusement nous avons vu que ces élections se sont bien déroulées et nous pensons que cela va aider à la décrispation de la crise que le pays connait depuis quelques années », a souligné Dr Ibn Chambas.

L’autre sujet abordé au cours des échanges est relatif à la situation au Sahel qui préoccupe les chefs d’Etat de la région, surtout des pays côtiers. « Avant nous pensions que c’était juste au Sahel. Mais, ce qui se passe aujourd’hui au Burkina Faso, interpelle tous les pays. Nous voulons voir comment les pays de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel peuvent se rallier et exprimer leur solidarité pour faire face aux défis sécuritaires qui prévalent dans la région sahélienne. Car, l’insécurité au Sahel peut avoir des conséquences dans les pays du sud comme le Togo, le Bénin, le Ghana et même la Côte d’Ivoire », a précisé, Dr Ibn Chambas. Il a dit, par ailleurs, que c’est toujours une opportunité d’avoir les conseils et les analyses du président Faure Gnassingbé, afin de savoir comment les pays des deux régions peuvent mutualiser leur énergie pour relever ces défis.