La 17ème vague de volontaires officiellement renvoyée à leur mission

0
151

« Je jure d’accomplir ma mission avec dévouement, humilité, neutralité et professionnalisme, et d’œuvrer à la promotion des actions de développement socio-économique et communautaire de mon pays. Je le jure!». C’est par cette phrase que la 17ème vague de volontaires a prêté serment le jeudi 15 juin 2022 à la maison des jeunes de Lomé, gagnant ainsi le ticket d’être déployée dans les structures d’accueil demandeurs.

La prestation de serment de cette nouvelle vague porte sur près de 350 volontaires nationaux de compétence (VNC) de diverses profils, retenus après les phases d’intervention pour être déverser et renvoyer dans des entreprises demandeurs de volontaires. « Cette 17ème vague est composée particulièrement des sociologues, des juristes, des planificateurs, des comptables, …Ils vont appuyer les collectivités locales, les organisations de la société civile, les structures dans les domaines de l’économie, des finances, du droit… », a indiqué le directeur général de l’ANVT, Omar Agbangba.

De fait, le volontariat de compétence est la forme de volontariat réservé aux jeunes togolais diplômés, sans emploi ou primo demandeur d’emploi, ayant une connaissance ou compétences avérée à mettre au profit d’une communauté. Ils sont mobilisés pour des missions de développement à travers toute l’étendue du territoire et doivent faire valoir leur savoir-faire pour le bien-être de leur communauté d’accueil.

Vue leur diplôme et le degré de responsabilité qui leur est assigné, le directeur de cabinet du ministère du Développement à la base, de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes, Yawotse Vovor  représentant la ministre sous tutelle, Myriam Dossou-d’Almeida, les a invité à prendre conscience de l’importance de leur mission et à donner le meilleur d’eux-mêmes en toute situation. « Soyer ouvert à l’apprentissage, faites preuve d’humilité et de professionnalisme comme vos frères et sœurs des cohortes précédents. Et garder à l’esprit que l’impact de vos actions sur une seule personne, peut être bénéfique à toute une communauté. Vous êtes aujourd’hui devenus le symbole de l’espoir au Togo », a-t-il dit aux récipiendaires.

Il faut noter que sur ces 350 VNC, on a que 185 volontaires dont 83 femmes et 102 hommes qui ont prêté serment à Lomé et seront déployés dans les régions maritimes et plateaux. Les 165 VNC restant l’ont fait à Kara et leur mission se fera dans la partie septentrionale du pays.