La CENI forme les médias sur leurs responsabilités en période électorale

0
200
médias
La CENI forme les médias sur leurs responsabilités en période électorale

En 2020, les togolais seront aux urnes pour les élections présidentielles. Dans ce processus, les journalistes sont appelés à jouer leur partition avec beaucoup plus de professionnalisme et d’impartialité. Pour mieux assumer cette mission, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) les ont conviés mercredi à une formation.

Le rôle et responsabilité des médias avant, pendant et après la présidentielle de 2020 ; c’est autour de cette thématique que les hommes et femmes des médias se forment. Véritables acteurs dans un processus électoral car ils sont des vecteurs d’informations qu’ils sont censés les recouper, traiter avant diffusion.

Un renforcement des capacités pour mettre  à jour les fondamentaux du journalisme. « Il urge que les journalistes sachent qu’il pèse sur leurs épaules une double mission. D’abord en tant que partie prenante et la mission de pacificateur que doivent jouer les journalistes ; Le journaliste doit avoir comme objectif premier, le pays. Ce que deviendra le pays juste après la proclamation des résultats», a souligné Kasséré Kossi Sabi membre de la HAAC.

Une responsabilité professionnelle et morale dont ces professionnels des médias vont devoir prendre au sérieux pour ces élections cruciales au Togo. Ils sont conviés donc au respect des règles de la déontologie, de l’éthique, l’objectivité, la rigueur professionnelle, la véracité entre autres. La maîtrise de la constitution et du code électoral est aussi indispensable pour des élections apaisées.

Bassane RAMINA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

2 × 1 =