La CNGR et la presse togolaise se donnent rendez-vous chaque mercredi

0
1015
CNGR, Union Européenne
Aimé Ekpe, le président de l’Observatoire togolais des Média (G) et le médecin colonel Mohamed Djibril (D)

La Coordination Nationale de la Gestion de la Riposte contre le Covid-19 (CNGR) a rencontré la presse togolaise ce mercredi à Lomé. C’est le premier rendez-vous des points de presse hebdomadaires qui seront dorénavant organisés. L’initiative vise à permettre à la coordination d’échanger régulièrement avec les médias en ce qui concerne l’évolution de la pandémie au Togo. Depuis ce 29 avril, le Togo a franchi le cap des 100 contaminations avec un nouveau décès.

Au début des échanges, Aimé Ekpe, le président de l’Observatoire togolais des Média (OTM), a précisé l’importance d’une telle initiative. « Les médias jouent également un rôle important dans la lutte contre le covid-19. Le point de presse hebdomadaire se tiendra chaque mercredi et sera l’occasion pour les professionnels des médias de disposer d’informations depuis la source » a-t-il déclaré.

La rencontre a été dirigée par le médecin colonel Mohamed Djibril, coordonnateur du comité national de la gestion de la riposte contre le covid-19. Ce dernier est revenu sur le rôle et la mission du comité créé par décret le 30 mars dernier afin de Coordonner les actions du gouvernement au plan national.

CNGR
Médecin colonel Mohamed Djibril, coordonnateur du comité national de la gestion de la de riposte contre le covid-19

À ce mercredi, le Togo a enregistré 10 nouveaux cas confirmés dont 07 proviennent de la plaine de Mô (Djarkpanga). On note également un nouveau décès portant à 07 le nombre total de décès dus au COVID-19. Selon le médecin colonel Mohamed Djibril, « il s’agit d’une dame qui avait des antécédents de diabète. Elle a été admise au centre en détresse respiratoire. Elle a été intubée et ventilée, mais l’évolution de son diabète a aggravé son état jusqu’à l’issue fatale ».

À cet effet, le médecin colonel Djibril a insisté sur le fait que les personnes souffrant de maladies chroniques devraient intensément prendre soin de leur santé en plus de lutter contre le coronavirus. 90 % des décès enregistrés au Togo avaient des antécédents tels que le diabète, l’hypertension, l’insuffisance rénale, l’obésité, les pathologies respiratoires, etc.

La rencontre s’est soldée par un rappel systématique des méthodes de prévention. Toujours respecter les mesures barrières restent pour l’instant la meilleure manière de lutter contre la propagation du Covid-19.

 

Clément Gado

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatre × cinq =