La commission de l’UEMOA   organise un  séminaire sur la conjoncture  économique à Lomé

0
1301

Un  séminaire sur la conjoncture économique au premier semestre 2019 et les prévisions 2019-2021 regroupe  lundi  à Lomé des représentants   des pays  membres de l’UEMOA,  de  Guinée et  de la  Mauritanie.  L’ouverture  a été présidée  par Kossi Tofio, directeur de cabinet du ministre de l’Economie et des Finances. La rencontre permettra aux participants d’échanger sur l’évolution de la conjoncture au premier trimestre et   des  prévisions dans les Etats respectifs.  Egalement à l’ordre du jour, des débats sur le  ralentissement de la croissance économique mondiale induit par la guerre commerciale entre les grandes puissances mondiales ainsi que du resserrement graduel des politiques monétaires.

Selon le représentant du ministre,   les participants  vont débattre aussi  « du  recul de la demande mondiale des matières premières avec pour corollaire la baisse de leurs cours ».

« Au plan des prévisions, la croissance demeure forte dans la plupart de nos Etats malgré un environnement international peu favorable. Les données statistiques que vous produirez permettront de voir si la dynamique de croissance forte dans la plupart de nos Etats se maintient durant la période 2019-2021 et si l’horizon de convergence sera respecté », a-t-il déclaré.

M. Tofio a précisé que  l’élaboration du Plan national de développement (PND)  du Togo a vu l’intervention des conjoncturistes et prévisionnistes  et sa mise en œuvre « requiert entre autres de disposer d’outils performants de production de données économiques de qualité pour mesurer l’atteinte des objectifs fixés ». De ce fait, a-t-il souligné, les autorités togolaises, accordent une importance majeure au suivi de la conjoncture et à l’élaboration des prévisions économiques.

Plusieurs modules sont inscrits à l’ordre du jour de ce séminaire de Lomé.