La digitalisation, fer de lance de l’inclusion financière au Togo

0
237
finances, l’inclusion financière
Sani Yaya, Ministre Togolais de l'Economie et des Finances

Le ministre de l’Économie et des finances, Sani Yaya, a présidé ce jeudi, l’ouverture des activités marquant la célébration de la semaine de l’inclusion financière au Togo. Ladite semaine, déjà à sa deuxième édition, est une initiative de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). L’édition de cette année est axée sur le thème de la digitalisation.

« La digitalisation au service de l’inclusion financière : enjeux pour le secteur financier et les États membres de l’UEMOA », c’est le thème principal de la semaine de l’inclusion financière. Ainsi donc, ce thème illustre clairement le rôle sans cesse grandissant des innovations technologiques sur le développement. Depuis le lancement du Plan National de Développement, le Togo s’est engagé à bâtir les fondamentaux d’une digitalisation économique porteuse de valeurs ; créatrice d’emplois et de richesses ; et stimulatrice du développement.

Le ministre Sani Yaya a émis le souhait que les assises prévues dans le cadre de la semaine de l’inclusion financière, favorisent « des contributions adaptées au contexte national pour faire de la digitalisation de l’économie un levier de promotion de l’inclusion financière au Togo ». Notons qu’en marge de cette occasion, s’est tenu un atelier national sur la digitalisation des paiements de l’Etat et des chaînes de valeurs agricoles.

Le + de l’info : Salon africain des partenariats d’affaires qualifiés : Lomé accueille la première édition

À cette rencontre, les participants se sont donnés comme objectif de réfléchir sur les voies et moyens susceptibles d’aider à réorienter les choix stratégiques, histoire de renforcer l’inclusion financière. Pour Sani Yaya, il s’agissait de « mettre en exergue les principaux défis à relever, les initiatives à parfaire davantage ainsi que les chantiers à engager ».

Le ministre Sani Yaya n’a donc pas manqué d’évoquer les initiatives du gouvernement en faveur de la digitalisation de l’ensemble des secteurs de l’économie. Parmi ces initiatives, quelques-unes sont relatives aux paiements de l’État et aux chaînes de valeurs agricoles. C’est le cas par exemple du télépaiement des impôts et taxes, obligatoire depuis le 15 octobre 2019 ; le projet Agri-PME dénommé le porte-monnaie électronique du paysan et la connexion directe du Trésor au système de paiement régional STAR-UEMOA.

Clément Gado

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

16 − cinq =