La Guinée-Bissau, principal sujet du sommet extraordinaire de la CEDEAO à Niamey

0
245
CEDEAO
Faure Gnassingbé, au sommet extraordinaire de la CEDEAO à Niamey

Les chefs d’Etat de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) étaient vendredi à Niamey au Niger pour un sommet extraordinaire. Au menu des activités, la crise politique en Guinée-Bissau, le contexte économique et la libre circulation des biens et des personnes de la communauté. Le chef de l’Etat Togolais Faure Gnassingbé a pris part aux travaux.

Que retenir de ce sommet ?

A l’issu des travaux de ce sommet extraordinaire de la CEDEAO, il a été convenu l’envoi d’une mission des chefs d’Etat et une autre d’observation en Guinée-Bissau. Ceci, dans le cadre de la présidentielle du 24 novembre prochain. Les tensions actuelles nécessitent un suivi particulier, afin d’être aux cotes de tous les acteurs politiques Bissau-guinéens.

Et justement à ce  propos, il est a rappelé que le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a joué un rôle de premier plan dans cette crise ; en qualité de président  en exercice de l’organisation sous-régionale. Il a œuvré ardemment pour un dialogue franc et sincère entre les acteurs politiques du pays. Ce qui a permis d’obtenir une feuille de route et la mise en place d’institutions de consensus, lors du sommet le Lomé d’avril 2018.

A noter sur ce sujet que le premier ministre Faustino Imbali dont la nomination est au cœur de l’accentuation de la crise a démissionné vendredi.

Les chefs d’Etat de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest ont aussi passé en revue les questions de la libre circulation des biens et des personnes. Une politique qui peine encore à satisfaire les aspirations des populations. A ce sujet, le cas de la fermeture de la frontière entre le Nigeria et ses voisins a été abordé. Des recommandations allant dans le sens de la recherche des réponses et de l’apaisement rapide ont été formulées.

Bassane RAMINA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

1 × 3 =