La majorité des Togolais ne font pas confiance aux partis de l’opposition, enquête Afrobarometer

0
209

La majorité des Togolais ne font pas confiance aux partis politiques de l’opposition. C’est du moins ce qu’indique les résultats d’une enquête Afrobarometer publié en début du mois.

D’après l’enquête environ 69% des Togolais ne font « pas du tout » ou font « juste un peu » confiance aux partis politiques de l’opposition. Le manque de confiance en les partis de l’opposition est le plus prononcé dans les régions Maritime (77%) et des Savanes (73%) et est moins poussé dans la région de la Kara (52%).

Près de 61 % des jeunes et citoyens ayant fait des études post-secondaires sont les moins enclins à exprimer cette méfiance envers les partis d’opposition.

Toutefois, les togolais juge d’une importance la présence des partis politiques de l’opposition sur la scène politique. La majorité pensent que la présence de l’opposition est une bonne chose pour la démocratie.

« Les deux tiers (66%) des Togolais estiment que les partis de l’opposition améliorent notre démocratie en demandant des comptes au parti au pouvoir et huit Togolais sur 10 (81%) pensent qu’il est préférable pour le pays d’avoir des partis politiques de l’opposition, même s’ils sont faibles, que ne pas en avoir du tout », indique l’enquête.

Pour près de 61% des 1 200 adultes togolais interrogé au cours de cette enquête, l’opposition politique présente une vision alternative et un plan pour le pays.

Ces résultats d’Afrobarometer viennent en partie confirmé les échecs successifs de l’opposition politique togolais.

Pour rappel, Afrobarometer est un réseau panafricain et non-partisan de recherche par sondage qui produit des données fiables sur les expériences et appréciations des Africains relatives à la démocratie, à la gouvernance et à la qualité de vie.