La nation a rendu un ultime hommage à Fambaré Natchamba

0
1101
Fambaré Natchamba

Décédé le 15 octobre 2020 à l’âge de 75 ans, l’ex-président de l’Assemblée Nationale Fambaré Ouattara Natchaba, a reçu les  hommages des élus de la 6ème législature ce vendredi à Lomé.

A cette occasion Abass Bonfoh qui lui avait  succédé à ce poste et l’actuelle présidente du Parlement Yawa Tségan ont tour à tour prononcé des oraisons et honoré la mémoire de l’illustre disparu.

Pour Abass Bonfoh, ex-président (2007-2012), « Fambaré Natchaba fut un grand président et formateur. Pour moi, il n’est pas mort ».

A en croire l’actuelle présidente, avec le décès de Natchaba,  le Togo perd un grand homme.  « Une voix chaude au timbre brûlé s’est éteinte», a-t-elle résumé.

Outre les oraisons, le dépôt de gerbe de fleurs, sonnerie aux morts, hymne national, sont entre autres les rituels qui ont marqué la cérémonie d’hommages officiels rendus à Fambaré Natchaba.

Juriste de formation, il fut directeur de cabinet du président de la République de 1977 à 1981,  membre du Comité National chargé de rédiger le texte de la Constitution togolaise en janvier 1980. En 1991, il fut délégué du Rassemblement du peuple togolais (RPT) à la Conférence nationale  souveraine.

En 1994, il fut élu pour la première fois député à l’Assemblée nationale togolaise. Durant son passage à l’hémicycle, il fut successivement  président du groupe parlementaire RPT,  membre des groupes d’amitié parlementaire Togo-France et Togo-Koweit, vice-président de ladite institution avant d’accéder au fauteuil de la présidence en septembre 2000. Réélu député en octobre 2002, il restera président de l’institution parlementaire jusqu’à 2005.

En marge de la politique, monsieur Natchaba   fut professeur de droit public à l’Université du Bénin (actuelle université de Lomé), puis à l’Ecole Nationale d’Administration (ENA). De 1979 à 1992, il occupa le poste de vice-président de la Commission nationale chargée de l’étude des rapports avec le Fonds monétaire international (FMI).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

deux × 4 =