La presse révise les règles de sécurité avant la campagne électorale

0
262
HAAC
Pitalounani Telou, président de la HAAC

La campagne électorale pour le scrutin du 22 février 2020 démarre ce 6 février. A quelques heures de cette phase du processus, la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), a une fois de plus réuni les professionnels des médias en un séminaire de formation. Occasion de rappeler à la presse les mesures sécuritaires à suivre durant le reste du processus.

« Sécurité des journalistes sur les lieux des manifestations politiques ». C’est autour de cette thématique que les travaux de ce jour se sont ouvert. Ainsi, du 04 au 05 février 2020, les professionnels des médias vont revisiter les règles professionnelles du métier. Ceux-ci seront par ailleurs outillés sur les dispositions prises pour la sécurisation des différentes étapes du processus électoral.

Il faut rappeler que le gouvernement a mis en place une force pour prévenir et circonscrire tout acte de violence durant cette période. Il s’agit de la Force Sécurité Élection Présidentielle (FOSEP 2020). L’atelier de la HAAC vise ainsi à créer un climat favorable pour des relations saines entres journalistes et forces de l’ordre.

Selon Pitalounani Telou, président de l’institution de régulation; « la HAAC voudrait à travers ces échanges; faciliter les relations entre les professionnels des médias, chargés de la couverture médiatique et les éléments des forces de sécurité, qui assureront la sécurisation des manifestations politiques ».

En attendant le démarrage de la campagne le 06 février 2020 ; l’atelier sera composé de plusieurs modules. De la couverture médiatique des manifestations ; les valeurs et principes des forces de l’ordre en passant le comportement du journaliste sur les lieux de manifestations et plus encore ; c’est autant d’aspects qui seront abordé durant ces deux jours de travaux.

 

Clément Gado

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

un × deux =