La réforme foncière, objet de dissémination dans le Grand Lomé

0
409
Rencontre des acteurs impliqués dans le domaine du foncier au Togo

Ce mardi, s’est ouverte à Lomé, une rencontre d’échanges et de concertation sur les réformes foncières au Togo. Les élus communaux, les chefs traditionnels, les préfets et tous les acteurs impliqués dans le domaine du foncier y étaient conviés.

La thématique du foncier qui a fait objet de cette rencontre, est au cœur des réformes structurelles engagées par le gouvernement en matière de gouvernance foncière et de l’amélioration du climat des affaires. Au Togo, le code foncier et domanial vise à donner à tous le droit de propriété.

La rencontre avec les élus locaux et tous les acteurs impliqués avait pour but, de poursuivre la vulgarisation et la sensibilisation. Ceci, pour une adhésion de tout un chacun dans l’application de toutes les réformes introduites par le gouvernement. Ce processus de vulgarisation à débuter depuis novembre à Kara et c’est au tour du grand Lomé avec les préfectures  d’Agoè-Nyivé et du Golfe, en attendant l’étape de la région maritime.

 

Image d’illustration

L’amélioration de la gouvernance foncière,  une démarche importante pour mettre fin aux conflits fonciers toujours présents devant les tribunaux. Ainsi, le contenu de la loi N° 2018-005 du 14 juin 2018 va être mieux appréhendé par les acteurs impliqués dans le domaine du foncier. Le ministère de la ville de l’urbanisme de l’habitat et de la salubrité publique accorde du prix à cette rencontre.

« Le  code foncier domanial constitue l’un des premier pas nécessaires à l’amélioration du cadre de gestion du foncier à permettre à tout un chacun d’exercer en toute quiétude ce droit humain fondamental, qu’est le droit de propriété.  Cette loi est en phase avec le plan national de développement 2018- 2022», a déclaré le ministre Koko Ayeva.

 

Bassane RAMINA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-sept − trois =