Lancement de la première édition du Grand Tour de Lomé

0
333
Le ministre Atcha-Dedji au milieu du ministre Lamadokou (à gauche ) et de Yossouf Bougonou (à droite)

La première édition de la fête autour de l’auto-moto a été  officiellement lancée le 16 juin 2022 à l’hôtel 2 Février de Lomé. C’était au cours d’une conférence de presse marquée par la présence du ministre en charge de la culture et du tourisme, M. Kossi Gbényo Lamadokou et celui des transports routiers, aériens et ferroviaires, M. Affoh Atcha-Dedji.

Occasion estivale de premier plan en cet été 2022, cette fête auto-moto, le Grand Tour de Lomé, s’inscrit dans le cadre de la réouverture des frontières terrestres suite à l’allègement des mesures barrières prises pour lutter contre la pandémie du Covid-19. Cette première édition qui se déroulera du 15 au 21 août 2022 a choisi pour thème « Résilience des pays et des communautés face à la Covid-19 ».

L’objectif principal de cet évènement est de faire de Lomé, le temps d’un Week-end, la capitale de l’auto moto de la sous-région Ouest africaine. « Le Grand Tour de Lomé sera une occasion d’une sortie hors des pays et villes de la sous-région vers la destination Lomé. Ce sera une mobilisation autour de la cause touristique locale et sous-régionale tant souhaité par les pays de la communauté CEDEAO », a relevé Youssouf  Bougonou, président du comité de pilotage.

Etant deux évènement en un, les activités prévues pour cette fête auto moto sont subdivisées en deux phases. La première est un voyage, un périple, un safari, organisée depuis les capitales des pays de la sous-région Ouest africaine jusqu’à Lomé, point de ralliement général. « Cette première phase est une sorte d’excursion touristique permettent la découverte du patrimoine culturel le long des parcours et corridors »,  a souligné le président de pilotage.

La deuxième phase est une série de manifestation qui aura lieu dans la capital Lomé. Il s’agira, d’un salon automobile exclusivement réservé aux concessionnaires automobiles et assimilés, aux sociétés distributeurs de moto, aux professionnels et acteurs du monde de la mobilité automobile ; d’un festival auto moto consistant à des expositions, parades et show dans des lieux emblématiques de la capitale. Pour finir, l’apothéose sera couronnée des concours, championnat et épreuves auto moto, d’échanges sur des thèmes comme l’intégration sous régionale et la libre circulation des populations, la sécurité routière…, de manifestations culturelles autour de l’art, la musique, la gastronomie…

Les deux ministres celui des transports routiers, aériens et ferroviaires et celui de la culture et du tourisme ont tour à tour félicité le comité d’organisation du Grand Tour de Lomé pour cet évènement.

M. Affoh Atcha-Dedji a trouvé que cet évènement est une occasion d’éprouver non seulement les corridors sous-régionaux  mais aussi de toucher du doigt les réalités de la libre circulation mise en œuvre par les Etats de la CEDEAO. Celui du tourisme quand à lui pense que cette fête est un tour intégrateur qui présente tous les atouts pour la relance des activités touristiques au Togo. « Il servira de plateforme de rencontres et d’échanges entre citoyen de la CEDEAO et un évènement économique et socio-culturel majeur en Afrique de l’ouest », a conclut M. Gbényo Lamadokou.