L’ARCEP s’oppose à l’augmentation des tarifs intra-réseaux par Togocel et Moov

0
1576
Siège de l'ARCEP, ARCEP

Dans deux mises en demeure datées du  12 novembre , l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) sommait Togocel et  Moov  de mettre fin à leurs pratiques de différenciation des tarifs des communications «on-net» (intra-réseau) et «off-net» (inter-réseau). Pour s’exécuter, tout en baissant les tarifs inter-réseaux, les deux opérateurs ont augmenté ceux intra-réseaux. Ce que dénonce l’ARCEP dans un communiqué de presse rendu public ce jour.  

Le 12 novembre dernier, l’ARCEP sommait,  sous peine de sanctions, Togocel et Moov  de mettre fin à leurs pratiques de différenciation des tarifs des communications «on-net» (intra-réseau) et «off-net» (inter-réseau), qui constituent des  violations de leurs cahiers de charges, dans un délai de huit (08) jours.

A l’échéance, les deux opérateurs de téléphonie mobile  ont procédé à l’alignement des tarifs intra et inter-réseaux. Si l’ARCEP déclare constater  une baisse de 20 FCFA/minute des tarifs inter-réseaux, elle note parallèlement  une augmentation de 10 FCFA/minute des tarifs intra-réseaux. Dans des courriers adressés aux deux sociétés, l’Autorité de régulation leur a notifié sa désapprobation et exigé des explications, sous 24h.

« L’ARCEP exercera tous les pouvoirs que lui confèrent ses prérogatives du cadre légal et réglementaire pour que l’alignement des tarifs «on-net/off-net» ne serve de prétexte à une augmentation de tarifs intra-réseaux » indique un communiqué publié par l’institution.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

14 − 6 =