L’ASECNA ouvre son 1er symposium sur la sécurité et le développement

0
285
ASECNA
Les pays de l'ASECNA en symposium à Lomé

l’ASECNA (Agence  pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar) a organisé son 1er symposium de Lomé ce 7 décembre 2012. Il se veut un cadre de réflexion et d’échanges en vue du développement de l’aviation civile.  Ouvert ce samedi à Lomé, ce symposium entend susciter une synergie d’action de tous les acteurs engagés pour une aviation civile de référence.

Face aux différents défis et enjeux de l’heure, l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA), a toujours su garder le cap ; celui d’une aviation sûre et répondant aux normes et exigences internationales. Elle a donc fait de la sécurité aérienne et de la satisfaction des usagers une de ses priorités.

A l’heure où elle s’apprête à célébrer ces 60 années au service de l’aviation le 12 décembre prochain, l’ASECNA place cet heureux évènement sous le thème : « les routes du ciel notre métier, 60 ans de coopération ». Le ministre en charge des transports, Zourehatou Tcha-Kondo a déclaré, face aux acteurs présents à Lomé : « l’ASECNA demeure encore une organisation unique en son genre, tant dans sa conception que dans sa capacité structurelle à gérer dans les meilleures conditions de sécurité, les espaces aériens dans de pays divers ». Elle a poursuivi en rassurant : « l’ASECNA est aujourd’hui un modèle achevé de gestion coopérative des espaces aériens, présentée en exemple dans le monde ».

ASECNA
Des représentants des pays membres de l’ASECNA

Ce symposium s’inscrit aussi dans un contexte où le Togo a la mission de la mise en œuvre du Marché Unique de Transport Aérien en Afrique (MUTAA). En outre le pays entend créer un hub logistique d’excellence et un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région.

Face à tous ces enjeux, il sera question de débattre des défis communs et les meilleurs pratiques pour l’avenir de l’aviation civile ainsi que les relations de coopération, de coordination et de collaboration entre Instituts et organisations de l’aviation civile du Togo.

L’ASECNA compte à ce jour 17 pays africains membres : le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, la Cote d’Ivoire, le Gabon, la Guinée-Bissau, la Guinée Equatoriale, la Madagascar, la Mali, la Mauritanie, le Niger, Le Sénégal, le Tchad, le Togo ainsi que  l’Union des Comores, et la France.

Bassane RAMINA

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

1 × trois =