L’association « Aube Nouvelle » veut rehausser le niveau des élèves togolais à travers un concours d’orthographe

0
405
Lauréate concours orthographe

Le concours d’orthographe de français dénommé « Le génie de l’orthographe français » organisé par l’association « Aube Nouvelle Avenir Radieux » a connu son épilogue le 9 avril dernier avec le sacre de Macre Francine Maklwa.

Macre Francine Maklwa, âgée de 10 ans en classe de 6ème à de l’institut La Bruyère, a surclassé les autres élèves de plus de 25 collèges public et privé de la préfecture d’Agoènyévé. Elle s’est démarquée lors de l’ultime épreuve de dictée qui a réuni 7 autres finalistes. Cette élève de la dizaine lauréate de ce concours qui en est à sa première édition, a été récompensée par un trophée et des documents scolaires. Les 07 autres finalistes sont repartis avec des lots de dictionnaires et livres. 

Ce concours, selon l’organisateur, est initié dans l’optique de redonner goût de la lecture aux élèves du collège et leur permettre de découvrir la portée didactique. « La motivation est venue du constat selon lequel les enfants ne lisent plus. Ils passent la plupart de leur temps avec les smartphones, les jeux vidéo et cela se ressent au niveau de leur élocution et de leur écriture. L’enjeu, c’est de ramener les enfants dans les bibliothèques pour aller à la rencontre des savoirs contenus dans les livres », a laissé entendre Jacques Solete, président de l’association « Aube Nouvelle Avenir Radieux ».

 

Pour le promoteur, cette première édition du concours « Le génie de l’orthographe français » fut une réussite. « Malgré les difficultés rencontrées, nous sommes fiers du résultat et de la portée du concours », a précisé Jacques Solete.

 

Ce concours a débuté en novembre 2021, a connu plusieurs étapes notamment la présélection dans les 25 établissements des communes de la préfecture d’Agoènyévé, qui a permis de retenir pour la finale les 04 meilleurs élèves de chaque établissement des classes de 6è et 5è, qui ont été soumis à l’épreuve de dictée.