Le Dr Matshidiso Moeti désigné pour un second mandant au poste de Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique

0
359

Les 47 États membres de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) dans la Région africaine ont désigné le Dr Matshidiso Moeti pour un second mandat de cinq ans au poste de Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

Le processus de désignation s’est déroulé aujourd’hui, au cours de la 69e session du Comité régional de l’OMS pour l’Afrique, qui est l’instance de prise de décisions réunissant les Ministres de la santé de tous les États membres. La candidature du Dr Moeti a été approuvée par le Conseil exécutif de l’Union africaine au début de cette année.

Sa désignation sera ratifiée par la 146e session du Conseil exécutif de l’OMS, qui se tiendra en 2020. Après cette ratification, son second mandat débutera le 1er mars 2020.

« Je suis très honorée d’avoir été désignée pour un second mandat au poste de Directrice régionale de l’OMS » a déclaré le Dr Moeti. « Ces cinq dernières années, j’ai travaillé à transformer le Secrétariat de l’OMS pour mieux répondre aux besoins sanitaires de millions d’Africains. Cette élection est une reconnaissance des nombreuses réalisations que nous avons accomplies en collaboration avec les ministères de la Santé. Je souhaite qu’ensemble, nous relevions des défis encore plus grands au cours des cinq prochaines années. »

Au cours de son premier mandat, l’Afrique a fait des progrès significatifs dans le domaine de la santé. À l’élection du Dr Moeti, en 2015 la région était en proie à l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest. Grâce aux efforts concertés de l’OMS, des gouvernements et des partenaires, les trois pays touchés – la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone –  ont mis fin à l’épidémie en décembre de la même année. Un programme d’urgence sanitaire de l’OMS a été lancé en 2016. En 2018, l’OMS et ses partenaires ont soutenu des interventions d’urgence lors de plus de 160 événements de santé publique dans plus de 40 pays.

« Le Secrétariat de l’OMS est désormais mieux organisé, mieux doté en ressources et mieux équipé pour aider les États Membres à détecter les épidémies et à y faire face rapidement, tout en garantissant la sécurité sanitaire dans la région, » a déclaré le Dr Moeti.

La couverture sanitaire universelle, l’un des programmes phares de l’OMS, a été lancée en 2017 pour accélérer la prise de mesures concrètes au niveau des pays, afin de permettre à tous de bénéficier de services de santé de qualité, sans être confrontés à des difficultés financières. Depuis décembre 2018, 40 États Membres disposent de politiques et de plans nationaux de santé complets, qui ont été évalués par les partenaires et alignés sur les plans nationaux de développement.

Dans son discours d’investiture, le Dr Moeti a souligné son engagement résolu en faveur de la transformation du Secrétariat de l’OMS, dans le cadre de sa collaboration avec les pays pour relever les défis sanitaires auxquels la Région est confrontée. Le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS, a félicité le Dr Moeti pour sa désignation.

« Le Dr Moeti a accompli un travail remarquable au cours de ces cinq dernières années » a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. « Sous sa direction, la Région a fait des progrès considérables. Sa désignation pour un second mandat témoigne de la confiance que lui témoignent les États membres. C’est un immense plaisir de travailler avec elle, et j’envisage avec satisfaction de poursuivre cette collaboration au cours de son prochain mandat. »

Le Dr Moeti a promis, si elle est désignée par le Comité exécutif, de travailler avec les États membres et les partenaires afin de relever les défis sanitaires, dans le cadre de la transformation mondiale de l’OMS et du treizième programme général de travail 2019-2023.

« Ma vision est que chaque Africain, quels que soit son âge, son niveau de revenus, sa situation sociale et son lieu de résidence, puisse jouir d’un bon état de santé et d’un bien-être optimal grâce à l’impulsion donnée par les gouvernements en vue d’assurer la couverture sanitaire universelle, de lutter contre les épidémies et les situations d’urgence et de créer des environnements favorisant l’adoption des modes de vie sains » a affirmé le Dr Moeti.

Le Dr Moeti est un vétéran de la santé publique, avec plus de 35 années d’expérience aux niveaux national et international. Elle a rejoint le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique en 1999, où elle a travaillé comme Directrice régionale adjointe, Sous-Directrice régionale, Directrice des maladies non transmissibles, Représentante de l’OMS au Malawi, Coordonnatrice de l’équipe d’appui pour les pays de l’Afrique de l’Est et australe et Conseillère régionale pour le VIH/sida.

Elle est connue pour avoir dirigé l’initiative « trois millions d’ici 2005 » dans la Région africaine pendant le sommet de l’épidémie de VIH, ce qui a permis d’améliorer considérablement l’accès aux médicaments antirétroviraux pour les personnes vivant avec le VIH.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

sept + 11 =