Le gouvernement de Victoire DOGBE obtient la confiance de l’Assemblée nationale

0
283
Le gouvernement de Victoire DOGBE
Le Premier ministre Victoire Dogbè et la présidente de l'Assemblée nationale, Yawa Tségan

C’est fait. 48 heures après la composition du gouvernement, celui-ci s’est présenté devant les députés qui lui ont accordé leur confiance. Pour la Premier ministre Victoire DOGBE , il s’agira désormais de construire «  un Togo où tous les citoyens bénéficient de la même chance et des mêmes opportunités  pour réaliser leur potentiel et prendre à main leur destin » selon les termes de sa Déclaration de politique générale.

Une vision, trois plans d’action

Devant la représentation nationale,  Mme Victoire Dogbé a décliné sa politique en trois grands points. Ils sont structurés à partir de l’analyse des récentes situations socioéconomique du pays mais aussi du monde ; avec notamment la prise en compte des challenges que pose au Togo la pandémie du Coronavirus. Le gouvernement Victoire Dogbé va ainsi s’atteler à renforcer l’inclusion et l’harmonie sociales et consolider la paix , dynamiser la création d’emplois en s’appuyant sur les forces de notre économie, et  moderniser le Togo en renforçant ses structures.

Pour le premier axe, le Premier ministre a précisé qu’il s’agira, entre autres, de renforcer le capital humain, avec un accent sur la solidarité nationale. C’est l’un des enseignements de la crise que nous vivons, a fait observer Mme Dogbé.  La vision consiste  également à  accentuer la formation et l’éducation de la jeunesse togolaise. La protection sociale dont les jalons sont progressivement posés va être par ailleurs accélérée pour l’ensemble de nos compatriotes.

La création d’emplois, deuxième axe de la politique des prochaines années de Faure Gnassingbé, se basera sur des réformes comme celles portant sur les mécanismes de financement et d’appui aux très petites et moyennes entreprises. La culture, l’artisanat, le tourisme, l’agriculture vont recevoir une meilleure attention, car  « s’étant révélés des secteurs porteurs pour l’économie togolaise » a indiqué la Premier ministre.

Outre l’industrialisation des ressources naturelles du pays, l’économie bleue à laquelle un département a été spécifiquement créé, sera au cœur des ambitions de développement du nouveau gouvernement, avec l’articulation de la protection côtière aux côtés du développement de toutes les activités en lien avec les ressources  aquatiques.

Victoire DOGBE, Premier ministre

Mme Victoire Dogbé s’est en outre engagée dans le troisième axe  pour la modernisation de l’Etat , lançant un appel « pour une transformation de nos manières de travailler ». Il s’agit de renforcer la  dynamique lancée il y a quelques années déjà avec la modernisation de d’administration, la dématérialisation etc. « La crise de la Covid-19 a démontré que nous n’avons guère le choix de la digitalisation » a rappelé la cheffe de gouvernement. Pour qui, toutes ces actions devraient permettre de construire une économie forte et résiliente. Elle a indiqué compter, outre la mobilisation des Togolais, survle soutien des partenaires techniques et financiers régionaux et internationaux

Société solidaire :

Dans sa Déclaration de politique générale, Mme Victoire Dogbé s’est engagée  devant la représentation nationale à travailler pour « un Togo où tous les citoyens bénéficient de la même chance et des mêmes opportunités  pour réaliser leur potentiel et prendre à main leur destin. » Pour atteindre cet objectif, elle entend continuer à lutter contre les inégalités sociales, l’insécurité, la vulnérabilité économique. L’inclusion financière restera un cheval de bataille contre la pauvreté,  avec une répartition plus équitable des richesses nationales a  assuré la cheffe de gouvernement.

Elle est convaincue que ses réformes devraient permettre de  construire « un pays qui prend soin de ses enfants » . «  La solidarité nationale est notre ultime but afin qu’aucun Togolais ne soit laissé pour compte »   a lancé Mme Victoire Dogbé, rappelant que cet objectif est  une des priorités du chef de l’Etat.

L’accès universel aux soins avec l’assurance maladie pour tous, le renforcement du système sanitaire du pays, la protection sociale via la digitalisation des mécanismes… sont autant de points qui ressortent de l’engagement social  du Président de la République, que  la cheffe de gouvernement entend réaliser. «  Un nouveau jour s’est levé pour notre pays » a –telle assuré, devant les députés conquis, qui lui ont donné leur confiance.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

deux × 4 =