Le Gouvernement rouvre les lieux de culte.

0
906
lieux de culte

Elle était attendue par beaucoup de fidèles des confessions religieuses. A l’issue du Conseil des ministres tenu ce jour, le Gouvernement a annoncé la réouverture complète des lieux de culte à l’intérieur du pays. C’est l’une des décisions de la réunion qui s’est tenue sous la présidence du Chef de l’Eta, Faure Gnassingbé.

Fermés depuis le 07 juillet dernier, les lieux de culte sont désormais autorisés à rouvrir, selon le communiqué qui a sanctionné le Conseil des ministres tenu ce jour. Pour le Gouvernement, cette mesure s’explique par le faible taux de prévalence constaté. Il appelle tout de même au strict respect des mesures barrières et du protocole sanitaire établi.

Pour le Grand Lomé, l’ouverture ne concernera qu’un nombre limité additionnel des lieux de culte, compte tenu de l’augmentation rapide de la pandémie et de la stratégie d’ouverture graduelle. Le Ministre des Cultes est chargé par le Gouvernement pour prendre les dispositions idoines en vue de l’application desdites mesures.

En décidant d’ouvrir complètement les lieux de culte, notamment dans les zones à faible prévalence, le gouvernement s’inscrit dans une logique globale qui s’allie avec la reprise des classes. Cependant, la note de conclusion du Conseil des ministres précise que ces lieux de cultes pourraient être refermés, si la situation sanitaire l’exige.

Innovation :
Outre la question de la réouverture des lieux de culte, le Conseil des ministres a examiné quatre avant projets de loi et écouté deux communications. Le premier avant-projet de loi organique fixe la composition, l’organisation, et le fonctionnement des services du Médiateur de la République. Le deuxième porte autorisation d’adhésion du Togo à l’Accord sur les privilèges et immunités du tribunal du droit de la mer. Le troisième est relatif à l’autorisation d’adhésion du Togo à l’accord sur la création de l’Institut mondial de la croissance verte , adopté le 20 Juin 2012 à Rio de Janeiro. Le dernier porte sur la programmation militaire.

La première communication écoutée par le Conseil des Ministres est relative à la rentrée scolaire 2020-2021 , tandis que le seconde a trait à la situation à la pandémie de la Covid-19.

A la fin du Conseil, le Gouvernement a organisé une conférence de presse pour un échange entre son porte-parole, Christian Trimoua et des journalistes. Une première !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

4 × un =