Le gouvernement va décaisser 5 milliards FCFA pour couvrir la gratification des enseignants

0
249

Le gouvernement togolais a annoncé mercredi le décaissement de 5 milliards FCFA au profit des enseignants sur la période janvier 2021 au 31 décembre 2025. Cette allocation va couvrir la gratification exceptionnelle promise à ces acteurs de l’éducation par l’exécutif.

 

L’annonce par l’entremise du ministre Gilbert Bawara de la Fonction publique et du Dialogue social, fait suite à l’analyse du rapport du Comité d’évaluation et de suivi du Protocole d’accord signé par le gouvernement et les syndicats d’enseignants le 19 avril 2018.

 

Sur les 5 milliards FCFA, informe le gouvernement dans un communiqué, « une part importante de ce crédit, bénéficiera aux enseignants fonctionnaires sous forme d’allocation annuelle non indexable sur la période visée ».  Et le restant va servir d’aide aux enseignants volontaires des établissement scolaire publics selon « des critères à définir par le gouvernement et à améliorer la subvention de l’Etat à l’enseignement confessionnel »

 

Outre la gratification, le communiqué précise que « ce crédit exceptionnel s’ajoute à d’autres mesures que le gouvernement s’engage à poursuivre en faveur du secteur de l’éducation ». Il s’agit entre autres du recrutement d’environ 3000 enseignants et de 250 élèves enseignants des filières scientifiques au cours de l’année 2022, la poursuite du projet de construction de 30.000 salles de classe dont 5000 cette année.